Bilan de ma pratique du suédois

Vous vous lancez dans l'apprentissage du suédois? Donnez votre avis, posez vos questions, partager vos astuces sur ce forum.

Modérateurs: suede, AudreyL, Modérateurs

Bilan de ma pratique du suédois

Messagepar JacquesG » Lun Oct 20, 2014 1:46 pm

Bonjour !

Je viens de faire le bilan, sur mon blog, de ce que je maîtrise ou pas en suédois.
Il se peut que j'ai oublié des choses, je pense donc éventuellement compléter ce tableau.

http://suede.jacques21.over-blog.fr/201 ... onnel.html

Et vous, qui apprenez le suédois en France (ou ailleurs !), où en êtes-vous ? Avez-vous les mêmes certitudes et les mêmes difficultés que moi ?
J'attends vos réponses avec intérêt ! 8)
Avatar de l’utilisateur
JacquesG
Suédonaute Permanent
Suédonaute Permanent
 
Messages: 3049
Enregistré le: Dim Jan 02, 2005 4:01 pm
Localisation: Dijon, France
Niveau de suédois: Avancé

Publicite

Sponsor
 

Re: Bilan de ma pratique du suédois

Messagepar knatte » Jeu Nov 27, 2014 2:26 am

JacquesG a écrit:Bonjour !

Je viens de faire le bilan, sur mon blog, de ce que je maîtrise ou pas en suédois.
Il se peut que j'ai oublié des choses, je pense donc éventuellement compléter ce tableau.

http://suede.jacques21.over-blog.fr/201 ... onnel.html

Et vous, qui apprenez le suédois en France (ou ailleurs !), où en êtes-vous ? Avez-vous les mêmes certitudes et les mêmes difficultés que moi ?
J'attends vos réponses avec intérêt ! 8)


"-- le "g" se prononce dur ou mou selon les mots : le "g" de regering ne se prononce pas comme celui de egen (på egen hand, par exemple) et cela demeure pour moi un mystère " , dit-il dans son bilan.

Je ne sais pas si on pourrait établir des règles épuisant tous les cas possibles ...

Mon histoire diffère de celle de Jacques : suédois est ma langue maternelle est alors que j'ai dans mon apprentissage été, premièrement, confronté à la transcription en graphèmes (des lettres) les sons que j'avais auparavant appris, Jacques se trouve devant le problème inverse : de produire des sons (voire, des phonèmes) à partir des graphèmes qu'il voit écrits.

Jacques simplifie aussi sa tâche.
En fait, je pense qu'il pense, lui, à la transcription phonologique en n'indiquant que les deux "prononciations" dure et molle, cad. les phonèmes /g/ et /j/. Pour ne prendre que le /j/, le "yod" (comme on dit en grammaire russe), il se prononce différemment en fonction de la voyelle qui suit : la lettre "g" de ge ("donner") ne se prononce pas comme celle de giva (également "donner", ancienne forme) eller gissa ("deviner"). Cette différence est clairement une question de phonétique, et non pas de phonologie, et n'a donc qu'une moindre incidence sur la compréhension, au niveau phonologique c'est pareil.

A l'inverse, celui qui parle la langue d'abord et doit ensuite apprendre à transcrire les sons en lettres, se trouve, en suédois moderne, devant le choix entre "j", "g", "dj, "gj", "hj" où "lj" pour le seul phonème yod, /j/. Le français comporte aussi plusieurs façons de le représenter par écrit (comme dans "famille", "yeux", "aïe", "ail", ...) mais ne dispose pas d'une lettre (graphème) spécifique pour le représenter comme en suédois le "j".
(En russe, le yod n'est jamais écrit bien qu'il joue un rôle prédominant dans la grammaire. )

Je ne vais pas tenter ici de complètement élucider le mystère de Jacques mais remarquons en commençant que dans les deux cas de mot cité,
- le premier (regering) contient une occurrence de "g"+ voyelle molle à l'intérieur de la racine du mot, et
- le deuxième (egen) est une "g" à la fin de la racine et elle est dure.
La prononciation de la "g" de la racine est donc maintenue dans les deux cas.
L'important est que le phonème est maintenu. Cfr. väg - vägen, vägar ("g" dure) mais älg - älgen, älgar (avec yod, même devant une voyelle dure).

Faites attention aux "voyelles mobiles" (inskottsvokaler) dans des mots comme egen, finger, segel, ... ; les "vraies" racines (selon moi :-) ) de ces mots sont eg, fingr, segl, ... comme on les retrouve donc logiquement dans, par ex., egna, fingrar, segla, ...

En conclusion : cherchez la racine du mot et apprenez à reconnaître les voyelles mobiles.
Modifié en dernier par knatte le Mer Déc 10, 2014 6:55 am, modifié 2 fois.
knatte
Suédonaute accro
Suédonaute accro
 
Messages: 1511
Enregistré le: Dim Mai 15, 2005 8:52 pm

Re: Bilan de ma pratique du suédois

Messagepar swedenerasmus » Lun Déc 01, 2014 4:16 pm

Très intéressant, ce bilan de ta maitrise du suédois. :) Et vraiment impressionnant, aussi, quand on sait que tu as appris l'essentiel par toi-même, à force d'entrainement quotidien et ce, depuis la France.

En ce qui me concerne, je dirais que la tache s'est révélée grandement facilitée dans un premier temps par le fait que je me suis immergé de force dans le bain linguistique. Arrivé en Suède avec des connaissances quasiment nulles du suédois, la nécessité de l'assimiler rapidement aura été une motivation suffisante pour en intégrer une bonne partie très rapidement. Et ce, entre autre, par assimilation passive au quotidien, ce qui fait que l'apprentissage sur place requiert au final bien moins de volonté et de motivation personnelle que l'apprentissage à distance.

Après un certain temps passé ici, cependant, je constate que la compréhension de la langue est telle que la tendance initiale à ouvrir son dictionnaire dès que l'on rencontre un mot nouveau disparait quasiment, vu que le sens peut toujours (ou presque) être déduit du contexte, ce qui rend selon moi l'apprentissage des dernier 10% largement plus long que celui des premiers 90%, si tant est que j'ai atteint ce pourcentage. Au final, à ce stade, je dirais qu'on se retrouve dans une situation similaire : Le vocabulaire que je maitrise est bon dans les domaines qui me concernent et m'intéressent, mais parfois insuffisants dans les domaines qui ne me passionnent pas mais qu'il serait normal que je maitrise un minimum : nom d'oiseaux, d'outils, de plantes... (Le mot skruvmejsel - tournevis, est probablement le mot que j'ai eu le plus de mal à retenir, ce qui est une preuve s'il en faut que je ne suis pas du tout bricoleur ! :D )
Avatar de l’utilisateur
swedenerasmus
Suédonaute passionné
Suédonaute passionné
 
Messages: 434
Enregistré le: Ven Mar 05, 2010 2:08 pm
Localisation: Göteborg
Niveau de suédois: Avancé

Re: Bilan de ma pratique du suédois

Messagepar JacquesG » Dim Déc 21, 2014 8:07 pm

Grand merci pour vos commentaires ! :D

Knatte, je retiens la leçon du retour à la racine : segel (dur) puisque segla. C'est convaincant, merci !
Mais pour regering, comme il s'agit d'un mot d'origine étrangère, le fait que le g soit "mou" ne me semble pas résolu. Il suffirait d'apprendre dans ce cas la liste des mots avec g dur et celle avec g mou, ils ne sont sans doute pas si nombreux...
Les Suédois se posent-ils la question quand ils rencontrent un mot avec "ge" qui leur est inconnu ? Si toutefois cela arrive...!

Swedenerasmus, il faut dire quand même que je baigne plus d'une heure par jour dans la langue suédoise orale et écrite, depuis que j'ai Internet et accès à des journaux divers et des livres. J'étais bien moins performant (si tant est que je le sois maintenant) il y a 20 ans, par exemple. Pour accéder à un niveau supérieur, il faudrait que je passe une année en Suède, à travailler s'entend et non à jouer au touriste. :wink:
Avatar de l’utilisateur
JacquesG
Suédonaute Permanent
Suédonaute Permanent
 
Messages: 3049
Enregistré le: Dim Jan 02, 2005 4:01 pm
Localisation: Dijon, France
Niveau de suédois: Avancé

Re: Bilan de ma pratique du suédois

Messagepar knatte » Lun Déc 22, 2014 4:17 am

:smilie_flagge25:
JacquesG a écrit:Grand merci pour vos commentaires ! :D

Knatte, je retiens la leçon du retour à la racine : segel (dur) puisque segla. C'est convaincant, merci !
Mais pour regering, comme il s'agit d'un mot d'origine étrangère, le fait que le g soit "mou" ne me semble pas résolu. Il suffirait d'apprendre dans ce cas la liste des mots avec g dur et celle avec g mou, ils ne sont sans doute pas si nombreux...
Les Suédois se posent-ils la question quand ils rencontrent un mot avec "ge" qui leur est inconnu ? Si toutefois cela arrive...!

...


Oui, ça arrive qu'on se demande pour des mots d'origine étrangères, mais pas très souvent, et alors on peut entendre les deux possibilités. Certains appliquent les règles suédoises, d'autres se laissent influencer par l'origine du mot.

En revenant à la racine, vous évacuez la plupart des doutes en appliquant les règles de prononciation sur elle. Ensuite vous savez que la prononciation de la "g" de la racine est maintenue, normalement. Non pas seulement devant "e" mais aussi devant les voyelles "dures" comme le "a". Pourquoi "g" dure dans vägar et vägen mais un yod dans vargar et vargen ? Parceque ce sont les règles de base pour la prononciation de la "g" à la fin d'un mot ou de la racine :

"g" se prononce dure en fin de mot et de racine sauf dans les doubles consonnes "ng", "lg" et "rg", sväng, svälg, färg, ...
Devant une voyelle "faible", "e", "i", "y", "ä" et "ö", "g" se prononcent comme un yod.
"gj" est également un yod (par ex. le verbe "fondre" : gjuta, göt, gjutit).

Bien sûr qu'il y a des irrégularités - mais pas tant que ça, comme vous dites -, par ex. regering suit les règles de base.
Par contre, rajoutez "seg" au début de regering et vous aurez segregering, "ségrégation", un mot dont les deux premières "g" sont dures et donc c'est irrégulier et il faut l'apprendre par cœur ; "seg" n'est pas un préfixe ici. Normalement le préfixage ne change pas la prononciation de la racine, par ex. dans o-regerlig, "indiscipliné", de la même racine que regering, la première "g" est un yod.

Il y a des cas où on pourrait peut-être édicter des règles mais trop rares pour que ça vaille la peine.
Remarqez les mots dérivés de helig :
- ceux dérivés directement de l'adjectif helig, "saint", et du verbe helga, "sanctifier", gardent le "g" dure. On y trouve aussi l'adjectif helga, cad. heliga, et le substantif helgedom,
- ceux dérivés de helg, "fête", "jour férié", qui adoptent le yod
Ici Jussi Björling chantant O Helga Natt ("Cantique de noël", "Oh Sainte Nuit") :
https://www.youtube.com/watch?v=kVYCudlVMSM
knatte
Suédonaute accro
Suédonaute accro
 
Messages: 1511
Enregistré le: Dim Mai 15, 2005 8:52 pm

Re: Bilan de ma pratique du suédois

Messagepar chager » Lun Déc 22, 2014 11:43 am

on m'a toujours dit que l'on parle bien Suédois quand on prononce bien " 7777 " en svensk

joyeux Noël à vous :P
Avec le temps et la patience, la feuille du murier devient de la soie
Avatar de l’utilisateur
chager
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 9115
Enregistré le: Jeu Avr 29, 2004 9:30 pm
Localisation: Normandie
Niveau de suédois: Moyen

Publicite

.


Retourner vers Apprendre et parler suédois

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

·Photos
·Photos Suède - ·Photos Danemark - ·Photos Norvège
·Photos Finlande
·Photos France - ·Photos Thailande - ·Nouvelles photos
·Ma sélection de photos - ·Top Vote - ·Top Vues
·Les plus populaires - ·Toutes les photos - ·Voyage express
Blogs sur la Suède
·Lugnet etc! Chroniques suédoises
· Hibiscus Le blog français à l’accent suédois
Ambassade de France, La France en Suède
MandyStockholm, Made in Sweden
La Suède de Jacques
Aurore et Gunnar
·VicChezLesVicKings
·Minimarie chez les grands Suédois
Nos petites histoires en Suède
Pourquoi quitter Paris
·Göteborg nous voilà!
·Guide Stockholm
· Le forum Salut Finlande
·Objectif-Suède
·Un Nissart en Scandinavie