Législatives, réponses de Christophe Schermesser

Ce forum est destiné aux discussions sur les élections en Suède et France. Les discussions doivent avoir un lien avec la Suède ou les français de Suède. Le forum n'est pas destiné à servir de support de propagande et la diffusion de propagande avant les élections devra être fait apes accord de l'administrateur du forum, suede.

Modérateurs: suede, LaFred, Modérateurs

Législatives, réponses de Christophe Schermesser

Messagepar suede » Jeu Mai 24, 2012 11:08 pm

Voici les réponses de Christophe Schermesser, candidat aux élections législatives pour la circonscription dont fait partie la Suède aux questions posées dans ce sujet elections-francaises-suedoises-f109/questions-aux-candidats-aux-elections-legislatives-suede-t16195.html



Bonjour,

Voici mes réponses:

1) Qui êtes vous en deux lignes?

Christophe Schermesser, 31 ans, je vis avec ma femme, une Finlandaise, et notre enfant (4 mois) près d'Helsinki depuis 7 ans. Je suis développeur informatique, dans les jeux vidéos. Avant ça, j'ai vécu quelques années en Irlande et Angleterre. 

2) Contacts/expériences avec la Scandinavie/Europe du Nord?
* La circonscription représente plusieurs pays, qui bien qu'européens, sont assez différents au niveau culturel, structurel etc. Quelle expérience avez vous de ces pays? Comment apprendrez vous à les connaitre afin de mieux comprendre les préoccupations de vos électeurs.

Je crois que mes années en Finlande m'avantagent un peu. J'ai appris ici une certaine mentalité, le "sisu", une certaine efficacité, le bonheur de se retrouver perdu au fond d'un bois et d’appeler le (seul) voisin de l'autre côté du lac lorsque le sauna est prêt (jamais sous 90 degrés). J'y ai vu comme les gens sont restés honnêtes, attendent le feux vert pour traverser, laisse leur magasin de fleurs ouvert le dimanche dans les villages, sans employé, avec juste une boîte pour déposer vos sous. J'y ai vu la couverture sociale très avancée. J'y ai vu le système scolaire exemplaire, en particulier sur les langues étrangères (Suédois et Anglais obligatoires dès la primaire). J'y ai vu le président précédent, sortir en vêtements de tous les jours (et sans escorte), prendre le métro ou s'acheter un hot-dog en face du palais présidentiel. J'y ai appris le hockey sur glace et que l'important n'est pas de gagner la finale, mais de battre la Suède :) J'y ai appris à manger Salmiakki et Mämmi sans faire la grimace, et à sortir en tee-shirt lorsque le thermomètre indique la fin de l'hiver (+0 degré).
On pourrait y passer la nuit: la Finlande c'est mon chez moi maintenant, pour ses forêts sans fin, ses milliers de lacs, ses hivers terribles et bien plus encore.
Les autres ? la Suède d'abord, parce que comme tout Finlandais, je suis venu en bateau quelques fois à Stockholm pour visiter la vieille ville, voir quelques amis Suédois et profiter du tax-free pendant le voyage. Aussi pour le travail (j'étais consultant pour une boîte Suédoise), à Kista, et le sport (Lidingöloppet). Uppsala enfin, parce que mon meilleur ami (aussi Suédois) y vit, et que cette ville est très jolie. J'ai beaucoup visité le nord du pays, mais pas le sud.
La Norvège: parce que c'est un des rares pays que j'aie visité qui me fasse arrêter la voiture à chaque virage pour prendre une photo, et jurer contre les prix à chaque achat. J'y ai visité toute la côte entre Geiranger et Kirkenes (en plusieurs fois), ainsi que la capitale, séparément. N'y connait que très peu de gens, à travers le travail.
Le Danemark: simple touriste, j'ai juste visité la capitale.
L'Islande: y ai passé une dizaine de jours, pour faire le tour en voiture. C'est impressionnant ! mais aussi très cher, même après la crise, et très isolé. J'avais aussi envisagé de m'y installer, pour travailler chez CCP, à Reykjavík ; j'ai donc dû m'y intéresser de près.
Il me reste pas mal à voir et à apprendre, mais je pars avec de bonnes bases :)

* Comment garderez vous le contact avec vos électeurs? Outre internet, effectuez vous des tournées dans les différents pays de la circonscription via des visites (dans les capitales ou ailleurs)?

Pour garder le contact avec les électeurs, il ne devrait pas être trop difficile de prendre l'avion régulièrement. Sinon, je suis dans l'informatique, je peux facilement mettre en place un système de communication directe et indirecte, si cela vous intéresse.

Pour la campagne en revanche, c'est un peu mal tombé. Je n'ai pas de budget du tout, et il n'est pas légal de prendre sur son porte-monnaie. Mon boulot m'a aussi pris énormément de temps, parfois pendant les weekends. Et je dois avouer que les premiers mois sont difficiles pour ma première paternité :) Ça fait beaucoup d'excuses, mais les choses rentreront dans l'ordre, surtout si je change de travail !


* Comment représenter les électeurs de pays si différents au niveau structurel? Comment transposer votre expérience d'un pays à un autre?

J'espère compter sur mes expériences et mes contacts pour représenter la sensibilité "du Nord". J'espère aussi avoir l'occasion de proposer des lois, sur la couverture sociale en particulier, qui refléterait les systèmes nordiques. 


3) Votre programme
Si vous faites parti d'un parti politique (lequel?), quels sont les différents points du programme politique qui sont spécifiques aux français de l'étranger ainsi que les points qui peuvent les affecter?

Je représente le Parti Fédéraliste Européen (lesfederalistes.eu), c'est à dire la branche française de l'EFP (http://www.federalistparty.eu/).
Comme le nom l'indique, notre but est d'instaurer une fédération démocratique en Europe. Le PFE rassemble des citoyens concernés qui voient l'Europe comme seule capable de résoudre nos problèmes actuels, mais qui ne voient rien bouger chez les partis traditionnels. Nous poussons aussi toute mesure qui peut aider les citoyens eux-mêmes, des choses de tous les jours. Par exemple, récemment Bengt Beier, de l'EFP, a monté une pétition sur Facebook, et fort de ses signatures, a fait voter l'Assemblée Européenne sur la réduction des prix du roaming (vous savez, ces tarifs de téléphonie criminels lorsque l'on passe la frontière). Un article ici: http://t.co/zb6in0Q1. Dans le même esprit, j'espère inciter notre assemblée à être pro-active sur le sujet de l'intégration européenne, et faciliter les démarches administratives (impôts, retraite, état-civil, etc).  Nous sommes évidemment pour l'instauration d'un passeport unique européen, et d'une nationalité européenne. Cela simplifierait tellement nos vies d'expatriés ... L'Union Européenne devait faciliter le mouvement des individus, elle a oublié de faire face aux conséquences.


4) Administratif:
* Avez vous des idées pour faciliter les démarches administratives des français domiciliés à l'étranger? Beaucoup de français habitent loin (4-5 heures de voiture) du consulat voir du consul honoraire. Faire une carte d'idendité oblige souvent à prendre deux jours de congés. De plus en plus de Français choisissent d'être binationaux principalement pour des raisons administratives. Comment vous placez vous par rapport à certaines de ces propositions: extension des horaires d'ouverture des consulats (par exemple certains Week-end), tournée consulaire en dehors des villes où sont présents des consuls honoraires, indemnisation forfaitaire des frais de déplacement, établissement d'un passeport europén commun?

Quelques idées en effet. Comme en Suède ou en Norvège, habiter en Finlande veut parfois dire quelques centaines de kms jusqu'au consul honoraire le plus proche.
D'abord je suis contre la carte d'identité. Elle ne sert strictement à rien. Le passeport devrait être suffisant. Et si nous obtenons la nationalité européenne, les Français pourront faire leurs démarches aux autorités locales. En attendant, j'aimerais qu'on aide les permanences à être un peu moins courte. Même sur la capitale, le consulat n'est ouvert que de 9h à 12H. Si c'est un manque de moyen, il va falloir que la France fasse des choix: soit augmenter la quantité de personnel, soit mettre en commun quelques consulats avec d'autres états européens. Bien sûr, cela demande de former du personnel pour qu'ils puissent gérer la paperasse (excusez moi du terme) spécifique à chaque pays, mais cela pourrait être limité à 2 ou 3 pays maximum par personne. Je crois qu'à ce moment-là, nos bureaucrates favoris, devant une telle charge, feront pression d'eux-mêmes pour une normalisation des ces documents, une harmonisation qui profitera à tous.
En pratique et par exemple, France & Allemagne : 2 équipes ou 2 personnes (selon la taille du consulat), versées dans les arcanes des 2 pays à la fois, pourraient tenir, en théorie du moins, une permanence deux fois plus longue. Certains jours, l'un pourrait tenir la permanence, pendant que l'autre part pour la journée dans une autre ville pour servir les concitoyens qui habitent trop loin. Cela pourrait être régulier ou sur demande, selon le besoin et la population.

* Avez-vous des idées pour faciliter le contact avec l'administration française en particulier pour les enfants nés hors de France ou/et d'un parent étranger. Il n'est pas rare que cela soit difficile et que la nationalité francaise ne soit pas si facile à prouver.

Là on touche un sujet qui va me toucher dans une semaine ou deux, puisque je n'ai pas encore déclaré mon enfant (selon la tradition locale, le nom est donné au baptême, pas à la naissance). Encore une fois, il s'agit d'un acte qui devrait être simple et qui ne semble pas évident du tout. Encore une fois, on aurait moins de problème avec une nationalité européenne. Et encore une fois, il faudra bien trouver une solution en attendant. J'ai l'intention de discuter avec le personnel des consulats pour discuter de ces cas, afin de trouver ce que l'on peut faire pour simplifier et accélérer les démarches.

* impots: de nombreux expatriés ont des problèmes suite à leur expatriation. Bien qu'ils aient fait un quitus d'impôt, ils peuvent se voir réclamer le payement d'impôt déjà payé et éprouvent une difficulté à rentrer en contact avec le service des impôts.

Là c'est du vécu. J’ai toujours l’impression que les formulaires sont faits pour des cas standards, et dès que l'on en sort, impossible d'avancer. J'aimerais pouvoir déclarer mes taxes dans le pays où je travaille et point barre. Que ma retraite soit calculée par un service fédéral. Jusqu'ici, j'ai "centralisé" mes taxes en Finlande, parce que je ne pensais pas rentrer en France ; en cas d'élection, je vais devoir faire des choix :) D'où une motivation certaine pour enlever cette épine du pied de tout le monde. 


5) Education
*Comment favoriser l'apprentissage de la langue francaise même pour les gens habitant loin des lycées francais ou n'allant pas dans les lycées francais? Que les enfants décident de rester en Suède, d'aller en France ou d'émigrer dans un autre pays, le tissage de lien avec la France peut être un atout pour la France.

L'Alliance Française devrait pouvoir embaucher plus d'enseignants, mais honnêtement, même avec un meilleur budget, Il y a 2 autres problèmes pratiques qui me semblent plus difficiles: Problème 1: dans certaines classes ici, en Finlande, les gamins qui voulaient apprendre le français ont dû se rabattre sur l'allemand, parce que pas assez nombreux. Il y a ici un problème d'image de la langue, qui serait "moins utile", et/ou "pour les filles". Un petit peu de pub, ça ne serait pas forcément une mauvaise idée. L'autre facette du problème c'est l'obtention (et la rémunération) d'un enseignant du français pour juste 4 ou 5 élèves. Il leur faut également être très mobiles, aller de l'école d'une ville au lycée d'une autre. Pas évident du tout.
Problème 2: les enseignants français doivent être très diplômés (maîtrise FLE minimum). Il n'y a pas des masses d'étudiants qui choisissent cette voie, encore moins qui montent dans les pays nordiques. Je ne conteste pas l'idée d'excellence que l'on souhaite donner, mais alors, il va falloir motiver un peu plus les jeunes à choisir cette discipline ... ou alors mettre en place un système d'obtention de ce diplôme avec une partie pratique sur place, en binôme avec un enseignant chevronné. Il me semble que cela se faisait pendant un temps (je me rappelle l'avoir vu en Corée du Sud), je crois que ce n'est plus d'actualité.

*Quel systeme pour favoriser l'apprentissage du francais lorsque cela a un coût economique (frais de scolarité, internat ou double logement, enseignement à distance etc)?

Pas d'idée malheureusement. A part peut-être pour l'enseignement à distance: à travers un système de visio-conférence. Après tout, c'est faisable techniquement. Cela suppose que l'environnement de l'élève est propice au cours et qu'il n'a pas besoin d'être surveillé. Il pourra toujours tenter de chercher des réponses sur le net, mais dans certains exercices comme la dictée, il n'en aura pas le temps.
Pour les frais de scolarité, cela pourrait dépendre de si les parents payent leurs impôts en France. Dans ce cas, la France paye pour la scolarité. C'est le cas de ces gens en mission dans une entreprise française, qui doivent rester un an ou plus, par exemple. Sinon, hélas, je ne vois pas comment faire. Personnellement j'espère pouvoir enseigner le français moi-même à la maison et faire lire beaucoup (pour l'orthographe) ... mais je me doute que ce ne sera pas suffisant. Je préfère que mes enfants aillent à l'école du pays: meilleur système qu'en France :)

* Avez vous des idées pour favoriser la poursuite des études en France (en partie ou totalement) en particulier lorsque la connaissance de la langue n'est pas parfaite ou que cela coince au niveau économique? 

En fait le problème ici c'est l'équivalence des diplômes. Une fois le baccalauréat en poche, nos enfants peuvent au moins s'inscrire à l'université en France. De là, ils feront comme nous à l'époque : il leur faudra trouver un boulot pour payer le loyer . Pas facile, mais en cela, ils seront comme les autres Français :) bien sur, on peut songer à un système de bourses. Il y a bien un système de bourse pour accueillir certains étudiants étrangers, alors quelque chose de similaire devrait être envisageable, mais cela ne profitera sans doute pas à tout le monde.


6) Retour en France:
* Comment faciliter le retour en France (administratif, boulot etc)

Cela rejoint un peu la question sur la déclaration d'impôt, pour la partie administrative. Il va bien falloir que notre administration réalise qu'il manque quelques cases sur ses formulaires, et je compte bien lui faire remarquer. 
En revanche, par rapport au boulot, j'ai une attitude plutôt égalitaire. Un Français qui revient ne devrait pas avoir plus de facilité qu'un Français resté sur place, ou qu'un Danois fraîchement débarqué. Je n'ai pas eu de facilité en Irlande, en Angleterre ou en Finlande, et je ne m'attends pas à en avoir si je reviens un jour en France.

* Comment faire revenir les chercheurs habitués à des systèmes beaucoup plus souple que le système français. En France, le système est assez centralisé et administratif comparé à l'Europe du Nord où les chercheurs sont beaucoup plus independants et gerent leurs equipes comme des mini-PME. Cela se fait mais passe par de longues négociations entre un chef d'équipe et une administration.

En effet, il est temps que nous prenions exemple sur ce qui marche ailleurs. Cela fait aussi partie de l'autonomie laissée aux universités. On y arrive, mais c'est lent. A force de faire valoir les exemples fonctionnels à l'oeuvre à l'étranger, nous finirons par obtenir des résultats. Ce n'est pas un problème nouveau et je me rappelle qu'on en parlait déjà lorsque j'étais à la fac, et engagé dans les associations. 

7) Santé/social: comment soutenir les étudiants francais à l'étranger lorsque ceux-ci n'ont pas acces au systeme social de leur pays de residence mais n'ont plus acces au systeme francais? Exemple: thesard n'ayant que des contrats de un an renouvellés chaque année.

Je me répète, mais tout ça ne serait pas un problème dans une fédération. En attendant, il me semble clair, que s'ils sont déclarés résidents dans un pays, c'est ce pays qui doit s'en occuper. Si la loi européenne n'est pas claire à ce sujet, je pousserai pour des accords bi-latéraux en attendant une amélioration des lois. Ce cas me paraît bizarre, pourtant ; un ami brésilien n’a eu aucun mal à s’inscrire à Kela (la Sécu locale), dès qu’il a été enregistré comme résident. Et il n’est pas européen !


8) Economie:
* Cout de fonctionnement de l'état: vous inspirerez vous du systeme suédois (par exemple) pour reduire les frais de fonctionnement de l'état? c'est à dire privilégier le fonctionnel au prestige, y compris pour les hautes fonctions et les députés/ministres.

Tout à fait. Le bling-bling, c'est fini. Le prestige, c'était bien lorsque la voix de la France était entendue et que nous pouvions nous le permettre. Maintenant, il faut être sérieux et mettre les sous là où ils sont utiles.

9) Divers
* Inspiration: quelles solutions en place dans les pays de la circonscription d'Europe du Nord pourrait être adapté à la France? (égalité, education, congé parentaux, famille arc-en-ciel etc )

En Finlande à l'occasion d'une naissance, une femme peut choisir de rester à la maison une bonne dizaine de mois pour s'occuper de son enfant, avec une allocation très décente de l'état ; elle peut choisir de rester plus longtemps, mais l’allocation est moindre. les hommes peuvent prendre ensuite 6 semaines pour faciliter la reprise de leur femme dans leur emploi, en plus des 3 semaines données à la naissance. Cette aide à la réinsertion participe aussi à l'égalisation des salaires, en plus d'être une aide pour les parents ne souhaitant pas mettre leur enfant si tôt au daghem (crèche). On en est loin en France, même si ça commence à bouger. 

Comme mentionné plus haut, j'aime bien le système éducatif de mon pays d'adoption. En particulier, lorsque je peux converser en anglais avec des gamins de 12-13 ans sans trop de problème: les résultats sont là. Bien sur, il n'y a pas que l'école qui joue, le fait que les films soient sous-titrés, pas doublés, y est peut-être pour quelque chose. Je me rappelle qu'en France, il n'est pas si facile de trouver des salles de cinéma qui passent le film en VO, et à la télévision, il ne faut pas y compter. Mais commencer dès les petites classes, c'est déjà bien. Il y a aussi cette manie de ne pas noter, ou si peu et sur une petite échelle (de 1 à 5), qui bizarrement donne de meilleurs résultats. Lors des concours, ils ne perdent pas leur moyens non plus ; comme quoi l'idée d' "habituer les élèves aux exams" n'a jamais fait ses preuves.

* Quel sera votre bilan dans 5 ans?

Vu la quantité d'objectifs que je me suis fixé, j'espère ne pas être jugé au pourcentage :) Mais si je travaille dur pour faire avancer et aboutir simplement quelques-unes de ces idées, j'aurai le sentiment d'avoir servi à quelque chose et à quelqu'un. Je garanti le meilleur ratio implication/salaire possible !
Mon autre objectif est la promotion des idées fédéralistes. J'espère attirer l'attention sur cette possibilité en France, et faire changer les mentalités. Ça ne va pas être facile.

* Quels sont les points importants concernant les francais de l'étranger que vous voulez changer?

Faciliter les démarches administratives, en particulier celles relatives à la nationalité.
Pousser vers l'adoption d'une nationalité et d'un passeport européen.
Améliorer la communication entre eux, et avec leur représentants.
Changer la mauvaise image qu'on leur donne en France.

------

Voilà, c’est à peu près tout. J’aimerais juste signaler que pour cause de délais pas raisonnables, vous ne trouverez sans doute pas de bulletins à mon nom. Il vous faudra alors voter par internet, à partir de Mercredi 23 Mai (oui, c’est tout de suite) ou imprimer le bulletin : http://christopheschermesser.net/?page_id=54
Je suis désolé pour les désagréments causés, mais je pourrais écrire un bouquin avec toutes les incohérences de cette campagne. 


Sincèrement votre,
Christophe Schermesser
Candidat PFE dans la 3ème circonscription des Français de l'étranger
Avatar de l’utilisateur
suede
Site Admin
Site Admin
 
Messages: 12787
Enregistré le: Ven Juil 12, 2002 6:09 pm
Localisation: Sundsvall
Niveau de suédois: Avancé

Publicite

Sponsor
 

Publicite

.

Retourner vers Élections françaises et suédoises

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

·Photos
·Photos Suède - ·Photos Danemark - ·Photos Norvège
·Photos Finlande
·Photos France - ·Photos Thailande - ·Nouvelles photos
·Ma sélection de photos - ·Top Vote - ·Top Vues
·Les plus populaires - ·Toutes les photos - ·Voyage express
Blogs sur la Suède
·Lugnet etc! Chroniques suédoises
· Hibiscus Le blog français à l’accent suédois
Ambassade de France, La France en Suède
MandyStockholm, Made in Sweden
La Suède de Jacques
Aurore et Gunnar
·VicChezLesVicKings
·Minimarie chez les grands Suédois
Nos petites histoires en Suède
Pourquoi quitter Paris
·Göteborg nous voilà!
·Guide Stockholm
· Le forum Salut Finlande
·Objectif-Suède
·Un Nissart en Scandinavie



cron