Den svenska Kolonin St-Barthelemy och Västindiska Kompaniet

L'ancienne colonie suédoise de S:t Barthélemy et son histoire.

Modérateurs: chager, suede, Modérateurs

Re: Den svenska Kolonin St-Barthelemy och Västindiska Kompan

Messagepar S:t Barthélemysällskapet » Mar Fév 15, 2011 10:28 pm

merci, je trouve également le terme "riksdale" employé directement en français; je rectifie ci-dessous en retirant quelques virgules

que pensez-vous du titre ?

9. Destinée d'une expédition d'esclaves 1787-1788.
Depuis que le navire Enigheten avait été équipé pour son voyage vers Saint-Barthélemy, la Compagnie des Indes Occidentales préparait une expédition au caractère exceptionnel.
Dès le 13 Décembre 1787 un contrat de la teneur suivante était signé entre la direction de la compagnie et le capitaine Søren Møller à Copenhague.[141] Møller, était responsable de la vente d'une cargaison, qu'on avait l'intention d'envoyer à la côte de Guinée l'année suivante. Il était là pour organiser l'achat de nègres et leur transport jusqu'à Saint-Barthélemy. Pour indemnité il avait fixé 25 rikdales danoises courantes par mois pendant le voyage, deux rikdales de la même monnaie pour chaque esclave qui sera chargé en Afrique, et 5% sur la valeur de vente des esclaves qui sera prononcée à Saint-Barthélemy.
S:t Barthélemysällskapet
Suédonaute accro
Suédonaute accro
 
Messages: 1020
Enregistré le: Ven Fév 09, 2007 1:08 pm

Publicite

Sponsor
 

Re: Den svenska Kolonin St-Barthelemy och Västindiska Kompan

Messagepar knatte » Mar Fév 15, 2011 11:02 pm

S:t Barthélemysällskapet a écrit:merci, je trouve également le terme "riksdale" employé directement en français; je rectifie ci-dessous en retirant quelques virgules

que pensez-vous du titre ?

9. Destinée d'une expédition d'esclaves 1787-1788.
Depuis que le navire Enigheten avait été équipé pour son voyage vers Saint-Barthélemy, la Compagnie des Indes Occidentales préparait une expédition au caractère exceptionnel.
Dès le 13 Décembre 1787 un contrat de la teneur suivante était signé entre la direction de la compagnie et le capitaine Søren Møller à Copenhague.[141] Møller, était responsable de la vente d'une cargaison, qu'on avait l'intention d'envoyer à la côte de Guinée l'année suivante. Il était là pour organiser l'achat de nègres et leur transport jusqu'à Saint-Barthélemy. Pour indemnité il avait fixé 25 rikdales danoises courantes par mois pendant le voyage, deux rikdales de la même monnaie pour chaque esclave qui sera chargé en Afrique, et 5% sur la valeur de vente des esclaves qui sera prononcée à Saint-Barthélemy.

Pourquoi "il avait fixé" ? à la limite "il s'est fixé" mais le verbe serait plutôt "s'attribuer" ou "demander" (dans le sens "éxiger ou dans le sens "solliciter").
betinga à la base veut dire "se mettre d'accord sur quelquechose" ; du verbe tinga, "se réunir pour règler des affaires de droit", etc. ou ting comme dans folketing, Storting, allting, landsting, tingsrätt, etc.
knatte
Suédonaute accro
Suédonaute accro
 
Messages: 1504
Enregistré le: Dim Mai 15, 2005 8:52 pm

Re: Den svenska Kolonin St-Barthelemy och Västindiska Kompan

Messagepar S:t Barthélemysällskapet » Mar Fév 15, 2011 11:53 pm

je rectifie, en espérant que l'emploi du passé soit correct (il avait demandé)

9. Destinée d'une expédition d'esclaves 1787-1788.
Depuis que le navire Enigheten avait été équipé pour son voyage vers Saint-Barthélemy, la Compagnie des Indes Occidentales préparait une expédition au caractère exceptionnel.
Dès le 13 Décembre 1787 un contrat de la teneur suivante était signé entre la direction de la compagnie et le capitaine Søren Møller à Copenhague.[141] Møller, était responsable de la vente d'une cargaison, qu'on avait l'intention d'envoyer à la côte de Guinée l'année suivante. Il était là pour organiser l'achat de nègres et leur transport jusqu'à Saint-Barthélemy. Pour indemnité il avait demandé 25 rikdales danoises courantes par mois pendant le voyage, deux rikdales de la même monnaie pour chaque esclave qui sera chargé en Afrique, et 5% sur la valeur de vente des esclaves qui sera prononcée à Saint-Barthélemy.
S:t Barthélemysällskapet
Suédonaute accro
Suédonaute accro
 
Messages: 1020
Enregistré le: Ven Fév 09, 2007 1:08 pm

Re: Den svenska Kolonin St-Barthelemy och Västindiska Kompan

Messagepar knatte » Mer Fév 16, 2011 1:17 am

S:t Barthélemysällskapet a écrit:je rectifie, en espérant que l'emploi du passé soit correct (il avait demandé)
...

Dans le texte suédois c'est de l'imparfait : han betingade sig, "il s'octroyait", "il s'attribuait" ;

riksdaler est traduit, si nécessaire, par "riksdale(s)" en français (comme par ex. dans "Histoire de France" d'Anquetil).
knatte
Suédonaute accro
Suédonaute accro
 
Messages: 1504
Enregistré le: Dim Mai 15, 2005 8:52 pm

Re: Den svenska Kolonin St-Barthelemy och Västindiska Kompan

Messagepar S:t Barthélemysällskapet » Mer Fév 16, 2011 4:01 pm

je rectifie de nouveau, le titre du paragraphe est-il correctement traduit "Tilltänkt slav expedition " : "Destinée d'une expédition d'esclaves" ?

9. Expédition d'esclaves planifiée 1787-1788.
Depuis que le navire Enigheten avait été équipé pour son voyage vers Saint-Barthélemy, la Compagnie des Indes Occidentales préparait une expédition au caractère exceptionnel.
Dès le 13 Décembre 1787 un contrat de la teneur suivante était signé entre la direction de la compagnie et le capitaine Søren Møller à Copenhague.[141] Møller, était responsable de la vente d'une cargaison, qu'on avait l'intention d'envoyer à la côte de Guinée l'année suivante. Il était là pour organiser l'achat de nègres et leur transport jusqu'à Saint-Barthélemy. Pour indemnité il s'octroyait 25 rikdales danoises courantes par mois pendant le voyage, deux rikdales de la même monnaie pour chaque esclave qui sera chargé en Afrique, et 5% sur la valeur de vente des esclaves qui sera prononcée à Saint-Barthélemy.
Modifié en dernier par S:t Barthélemysällskapet le Mer Fév 16, 2011 9:16 pm, modifié 1 fois.
S:t Barthélemysällskapet
Suédonaute accro
Suédonaute accro
 
Messages: 1020
Enregistré le: Ven Fév 09, 2007 1:08 pm

Re: Den svenska Kolonin St-Barthelemy och Västindiska Kompan

Messagepar knatte » Mer Fév 16, 2011 6:43 pm

S:t Barthélemysällskapet a écrit:je rectifie de nouveau, le titre du paragraphe est-il correctement traduit "Tilltänkt slav expedition " : "Destinée d'une expédition d'esclaves" ?
...

Tilltänkt slav expedition ne veut pas dire grande chose, par contre tilltänkt slavexpedition veut dire "expédition d'esclaves planifiée" ; tilltänkt : "planifié", "prévu"
knatte
Suédonaute accro
Suédonaute accro
 
Messages: 1504
Enregistré le: Dim Mai 15, 2005 8:52 pm

Re: Den svenska Kolonin St-Barthelemy och Västindiska Kompan

Messagepar JacquesG » Lun Fév 21, 2011 10:39 am

Suite :

Lors du séjour sur l'île, il serait également prélevé deux couronnes par jour (pour être autorisé à débarquer à terre) ainsi que, lors de son retour avec une nouvelle cargaison à Göteborg ou Stockholm, le « kapplake » (prime ) que la compagnie a l'habitude de payer à ses capitaines. Il engagerait au Danemark un homme de barre compétent, que la compagnie s'engageait à payer 16 couronnes danoises courantes par mois et 1% de la même monnaie de la valeur des esclaves dans les Caraïbes. C'était une rétribution inférieure à ce qu'aurait été ce pourcentage calculé dans la monnaie où les ventes devaient avoir lieu, à savoir en piastres gourdes. Une couronne danoise courante était estimée à ce moment ne représenter que 33 shillings,[142] tandis qu'une piastre gourde se tenait aux environs d'un rdl specie.. En Février ou Mars 1788 la direction devrait décider de manière ferme si cette expédition devait avoir lieu. Son capitaine devant alors se trouver à Stockholm pour parfaire l'équipement et procéder au chargement.

Pour la prime, je ne suis pas sûr, le kapplake étant en principe versé au propriétaire du navire. Il faut donc que vous adaptiez la phrase selon le contexte...
Avatar de l’utilisateur
JacquesG
Suédonaute Permanent
Suédonaute Permanent
 
Messages: 3010
Enregistré le: Dim Jan 02, 2005 4:01 pm
Localisation: Dijon, France
Niveau de suédois: Avancé

Re: Den svenska Kolonin St-Barthelemy och Västindiska Kompan

Messagepar knatte » Lun Fév 21, 2011 4:12 pm

JacquesG a écrit:Suite :

Lors du séjour sur l'île, il serait également prélevé deux couronnes par jour (pour être autorisé à débarquer à terre) ainsi que, lors de son retour avec une nouvelle cargaison à Göteborg ou Stockholm, le « kapplake » (prime ) que la compagnie a l'habitude de payer à ses capitaines. Il engagerait au Danemark un homme de barre compétent, que la compagnie s'engageait à payer 16 couronnes danoises courantes par mois et 1% de la même monnaie de la valeur des esclaves dans les Caraïbes. C'était une rétribution inférieure à ce qu'aurait été ce pourcentage calculé dans la monnaie où les ventes devaient avoir lieu, à savoir en piastres gourdes. Une couronne danoise courante était estimée à ce moment ne représenter que 33 shillings,[142] tandis qu'une piastre gourde se tenait aux environs d'un rdl specie.. En Février ou Mars 1788 la direction devrait décider de manière ferme si cette expédition devait avoir lieu. Son capitaine devant alors se trouver à Stockholm pour parfaire l'équipement et procéder au chargement.

Pour la prime, je ne suis pas sûr, le kapplake étant en principe versé au propriétaire du navire. Il faut donc que vous adaptiez la phrase selon le contexte...


kapplake était bien pour le capitaine ; ce n'est que plus tard qu'il a été récuperé par les armateurs.

Les couronnes sont introduites avec l'union monétaire scandinave (Danemark, Suède et Norvège) beaucoup plus tard et n'existaient qu'à la fin de l'époque de SB suédois ; les monnaies utilisées avant la fin de l'esclavage étaient des riksdaler (en Suède) et rigsdaler (au Danemark), abbréviés rdl, mais de deux types de valeur différente, "courant" et "spécié".

Les années 60 - quand j'allais régulièrement à Copenhague - la pièce de deux couronnes, tokroner, était toujours appellée daler puisque au debut de l'union monétaire (qui a pris fin avec la première guerre mondiale) une couronne danoise était fixée à un demi-rigsdaler ; ensuite la pièce de tokroner semble être disparue pour revenir les années 90 et parfois le nom de daler est réapparu aussi.
knatte
Suédonaute accro
Suédonaute accro
 
Messages: 1504
Enregistré le: Dim Mai 15, 2005 8:52 pm

Re: Den svenska Kolonin St-Barthelemy och Västindiska Kompan

Messagepar S:t Barthélemysällskapet » Lun Fév 21, 2011 11:29 pm

JacquesG a écrit:Suite :

Lors du séjour sur l'île, il serait également prélevé deux couronnes par jour (pour être autorisé à débarquer à terre)
il est écrit dans le texte "pour être autorisé à débarquer à terre" ?


knatte a écrit: Les couronnes sont introduites avec l'union monétaire scandinave (Danemark, Suède et Norvège) beaucoup plus tard et n'existaient qu'à la fin de l'époque de SB suédois ; les monnaies utilisées avant la fin de l'esclavage étaient des riksdaler (en Suède) et rigsdaler (au Danemark), abbréviés rdl, mais de deux types de valeur différente, "courant" et "spécié".
abbréviés rdl ou rdr comme dans le présent texte ?


donc si j'ai bien compris le riksdale spécié vallait plus que le riksdale courant... en adoptant pour le riksdale le genre masculin nous en serions donc rendus là :wink:

9. Expédition d'esclaves planifiée 1787-1788.
Depuis que le navire Enigheten avait été équipé pour son voyage vers Saint-Barthélemy, la Compagnie des Indes Occidentales préparait une expédition au caractère exceptionnel.
Dès le 13 Décembre 1787 un contrat de la teneur suivante était signé entre la direction de la compagnie et le capitaine Søren Møller à Copenhague.[141] Møller, était responsable de la vente d'une cargaison, qu'on avait l'intention d'envoyer à la côte de Guinée l'année suivante. Il était là pour organiser l'achat de nègres et leur transport jusqu'à Saint-Barthélemy. Pour indemnité il s'octroyait 25 riksdales danois courants par mois pendant le voyage, deux riksdales de la même monnaie pour chaque esclave qui sera chargé en Afrique, et 5% sur la valeur de vente des esclaves qui sera prononcée à Saint-Barthélemy. Lors du séjour sur l'île, il devait également toucher deux riksdales spéciés par jour pour frais de quai ainsi que, lors de son retour avec une nouvelle cargaison à Göteborg ou Stockholm, la prime que la compagnie a l'habitude de payer à ses capitaines. Il engagerait au Danemark un homme de barre compétent, que la compagnie s'engageait à payer 16 riksdales danois courants par mois et 1% de la même monnaie de la valeur des esclaves dans les Caraïbes. C'était une rétribution inférieure à ce qu'aurait été ce pourcentage calculé dans la monnaie où les ventes devaient avoir lieu, à savoir en piastres gourdes. Un riksdale danois courant était estimé à ce moment ne représenter que 33 shillings,[142] tandis qu'une piastre gourde se tenait aux environs d'un riksdale spécié. En Février ou Mars 1788 la direction déciderait de manière ferme si cette expédition devait avoir lieu. Son capitaine devant alors se trouver à Stockholm pour parfaire l'équipement et procéder au chargement.
Modifié en dernier par S:t Barthélemysällskapet le Mar Fév 22, 2011 5:11 pm, modifié 1 fois.
S:t Barthélemysällskapet
Suédonaute accro
Suédonaute accro
 
Messages: 1020
Enregistré le: Ven Fév 09, 2007 1:08 pm

Re: Den svenska Kolonin St-Barthelemy och Västindiska Kompan

Messagepar knatte » Mar Fév 22, 2011 2:14 am

S:t Barthélemysällskapet a écrit:...
abbréviés rdl ou rdr comme dans le présent texte ?


rdr

S:t Barthélemysällskapet a écrit:donc si j'ai bien compris le riksdale spécié vallait plus que le riksdale courant... en adoptant pour le riksdale le genre masculin nous en serions donc rendus là :wink:


Etre payé en riksdaler specie voulait dire qu'on était payé en pièces de riksdaler liées à une certain poids d'argent. Un riksdaler pouvait être fixé à, disons, 48 skilling, pièces faites en cuivre, par ex., dont la valeur se dépréciait par rapport aux pièces en argent (dont le métal était de plus en plus rare) ce qui faisait que les gens attribuait une plus haute valeur à un riksdaler qu'à 48 skilling.
Tout s'est compliqué en Suède puisque elle a en premier introduit de la monnaie en papier.
knatte
Suédonaute accro
Suédonaute accro
 
Messages: 1504
Enregistré le: Dim Mai 15, 2005 8:52 pm

Re: Den svenska Kolonin St-Barthelemy och Västindiska Kompan

Messagepar JacquesG » Mar Fév 22, 2011 9:02 am

il est écrit dans le texte "pour être autorisé à débarquer à terre" ?

Il est écrit : i landgångspenningar
m à m : taxe pour aller à terre
Qu'en pense Knatte ?
Avatar de l’utilisateur
JacquesG
Suédonaute Permanent
Suédonaute Permanent
 
Messages: 3010
Enregistré le: Dim Jan 02, 2005 4:01 pm
Localisation: Dijon, France
Niveau de suédois: Avancé

Re: Den svenska Kolonin St-Barthelemy och Västindiska Kompan

Messagepar knatte » Mar Fév 22, 2011 11:16 am

JacquesG a écrit:
il est écrit dans le texte "pour être autorisé à débarquer à terre" ?

Il est écrit : i landgångspenningar
m à m : taxe pour aller à terre
Qu'en pense Knatte ?


landgången est la passerelle qui permet de débarquer/embarquer au port ;

je pense qu'en français on dirait "frais de quai", une somme forfaitaire que recevait les marins pour ses frais particuliers quand ils étaient à quai ; ne pas confondre avec "droit de quai", la taxe payable à la capitainerie du port (bien que l'armateur pourrait contractuellement inclure dans le frais de quai du capitaine le droit de quai à payer).

"Lors du séjour sur l'île, il devait également toucher deux riksdaler specie par jour pour frais de quai [c'est-à-dire les frais occasionnés par le stationnement dans le port quand la passerelle - landgången - était mise] ainsi que, lors ... "

On appelle également landgång une tranche de pain, coupée en longueur, couverte de toute sorte de pålägg :) ; il y en avait des magnifiques sur les bateaux entre Malmö et Copenhague avant la malédiction du pont ... :roll: :
http://svenska.yle.fi/matochfritid/mata ... hp?id=2248
knatte
Suédonaute accro
Suédonaute accro
 
Messages: 1504
Enregistré le: Dim Mai 15, 2005 8:52 pm

Re: Den svenska Kolonin St-Barthelemy och Västindiska Kompan

Messagepar JacquesG » Mar Fév 22, 2011 12:49 pm

Merci ! Cela m'éclaire.
Avatar de l’utilisateur
JacquesG
Suédonaute Permanent
Suédonaute Permanent
 
Messages: 3010
Enregistré le: Dim Jan 02, 2005 4:01 pm
Localisation: Dijon, France
Niveau de suédois: Avancé

Re: Den svenska Kolonin St-Barthelemy och Västindiska Kompan

Messagepar S:t Barthélemysällskapet » Mar Fév 22, 2011 6:24 pm

il s'agissait peut-être sur place à St Barthélemy du "droit d'ancrage" d'autant que les bateaux de cette taille ne pouvaient se mettre à quai
S:t Barthélemysällskapet
Suédonaute accro
Suédonaute accro
 
Messages: 1020
Enregistré le: Ven Fév 09, 2007 1:08 pm

Re: Den svenska Kolonin St-Barthelemy och Västindiska Kompan

Messagepar knatte » Mar Fév 22, 2011 10:45 pm

S:t Barthélemysällskapet a écrit:il s'agissait peut-être sur place à St Barthélemy du "droit d'ancrage" d'autant que les bateaux de cette taille ne pouvaient se mettre à quai

droit d'ancrage - donnant le droit de mouiller l'ancre dans le port - et droit de quai - donnant le droit d'accoster le long d'un quai - sont évidemment des taxes comparables frappant le navire notamment en fonction de sa taille.
knatte
Suédonaute accro
Suédonaute accro
 
Messages: 1504
Enregistré le: Dim Mai 15, 2005 8:52 pm

Publicite

.

PrécédenteSuivante

Retourner vers Saint Barthélemy

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

·Photos
·Photos Suède - ·Photos Danemark - ·Photos Norvège
·Photos Finlande
·Photos France - ·Photos Thailande - ·Nouvelles photos
·Ma sélection de photos - ·Top Vote - ·Top Vues
·Les plus populaires - ·Toutes les photos - ·Voyage express
Blogs sur la Suède
·Lugnet etc! Chroniques suédoises
· Hibiscus Le blog français à l’accent suédois
Ambassade de France, La France en Suède
MandyStockholm, Made in Sweden
La Suède de Jacques
Aurore et Gunnar
·VicChezLesVicKings
·Minimarie chez les grands Suédois
Nos petites histoires en Suède
Pourquoi quitter Paris
·Göteborg nous voilà!
·Guide Stockholm
· Le forum Salut Finlande
·Objectif-Suède
·Un Nissart en Scandinavie