Mes rêves et désillusions en Suède

Toutes les petites questions pratiques de la vie quotidienne.

Modérateur: Modérateurs

Re: Mes rêves et désillusions en Suède

Messagepar swedie » Lun Aoû 23, 2010 4:27 pm

Il est vrai que, parmi les expatriés insatisfaits, il y en a une partie qui recommencent les mêmes erreurs que dans leur pays d'origine ... aboutissant à un nouveau constat d'échec.
Ce n'est pas forcément de l'entêtement (dans le sens "volonté"). L'esprit est quelquechose de très compliqué, défaire des mécanismes psychologiques solidement ancrés est très difficile. Pour résoudre ce genre de problèmes, le temps ne suffit pas, c'est prendre du recul qui est nécessaire. Mais comme tu le dis, l'expatriation, c'est stressant, ça ne facilite pas les choses pour prendre du recul (au moins au départ).

suede a écrit:Cela fait mal au cœur de voir l'amour rendre malheureux.

Je note cette pensée quelque part. C'est magnifiquement dit :)
Avatar de l’utilisateur
swedie
Suédonaute intéréssé
Suédonaute intéréssé
 
Messages: 59
Enregistré le: Sam Jan 09, 2010 12:22 am
Niveau de suédois: Débutant

Publicite

Sponsor
 

Re: Mes rêves et désillusions en Suède

Messagepar AudreyL » Lun Aoû 23, 2010 6:38 pm

erico a écrit:Moi la Suede ma surpris , en bien , mais aussi en mal....cela fait maintenant 6 ans que j´y vis...et j´ai surtout arréter l ´erreur de tout ramener a la france en permanence,comme certain le font , ce sont 2 pays différent ,c est tout.En tout cas je revendique mon droit de critiquer quand j ai envis...je le faisais en France ,avant , j paye toujours mes impots et je continus.

Tout à fait d'accord avec cela.
La Française à l'accent suédois ;-)
Qui ne tente rien n'a rien !
hibiscus
Avatar de l’utilisateur
AudreyL
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 6127
Enregistré le: Lun Mai 02, 2005 11:06 am
Localisation: Bandhagen
Niveau de suédois: Bilingue/langue maternelle

Re: Mes rêves et désillusions en Suède

Messagepar LaFred » Lun Aoû 23, 2010 10:34 pm

swedie a écrit:la Suède communique très bien sur son image (on lit par exemple que les universités suédoises atteignent des records de demandes d'inscription d'étudiants étrangers).


C'est surtout parce que c'est le dernier semestre gratuit pour les étudiants hors EEE...

En ce qui concerne la santé on peut comparer plusieurs choses: le temps d'attente pour accéder aux soins (c'est long en Suéde mais en France un cardiologue c'est six mois d'attente...), la qualité des soins. Dans une étude il y a quelques années la Suède et la France n'étaient pas loin l'une de l'autre et si le temps d'attente avait été moins long en SUéde elle aurait été mieux placée. Cela dit je pense que s'aiguiller dans le système de santé n'est pas facile...
Avatar de l’utilisateur
LaFred
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 8523
Enregistré le: Dim Sep 25, 2005 9:04 pm
Localisation: Stockholm
Niveau de suédois: Bilingue/langue maternelle

Re: Mes rêves et désillusions en Suède

Messagepar julien.fr/se » Mar Aoû 24, 2010 8:49 am

LaFred a écrit:[
En ce qui concerne la santé on peut comparer plusieurs choses: le temps d'attente pour accéder aux soins (c'est long en Suéde mais en France un cardiologue c'est six mois d'attente..


Six mois? Mais où ça, à Laval? Parce que dans le sud-est, région surmédicalisée il est vrai, je t'en trouve un dans le mois.
Le succès n'est qu'un échec raté
Avatar de l’utilisateur
julien.fr/se
Suédonaute accro
Suédonaute accro
 
Messages: 1530
Enregistré le: Mar Mar 20, 2007 2:42 pm
Localisation: Aix-en-Provence
Niveau de suédois: Moyen

Re: Mes rêves et désillusions en Suède

Messagepar suede » Mar Aoû 24, 2010 9:05 am

julien.fr/se a écrit:
LaFred a écrit:[
En ce qui concerne la santé on peut comparer plusieurs choses: le temps d'attente pour accéder aux soins (c'est long en Suéde mais en France un cardiologue c'est six mois d'attente..


Six mois? Mais où ça, à Laval? Parce que dans le sud-est, région surmédicalisée il est vrai, je t'en trouve un dans le mois.

Si tu vas dans le privé et paye une surprime, ca peut être rapide (pareil en Suède).
Mais moins d'étudiants veulent s'engager dans les études ou l'installation est chère (matériel etc) et il y a un manque de cardiologue. La revente des cabinets privés n'est pas toujours facile.
Avatar de l’utilisateur
suede
Site Admin
Site Admin
 
Messages: 12808
Enregistré le: Ven Juil 12, 2002 6:09 pm
Localisation: Sundsvall
Niveau de suédois: Avancé

Re: Mes rêves et désillusions en Suède

Messagepar Le playboy » Mer Aoû 25, 2010 9:33 am

suede a écrit:
swedie a écrit:Il y a aussi des cas plus douloureux, des histoires compliquées. Il ne faut pas oublier que l'expatriation est un facteur de stress important et si on rajoute d'autres problèmes, ca peut provoquer une spirale.

J'ai vu des gens qui était prêt à tout, à changer leur vie pour suivre leur compagn(on)e. Mais qui au font d'eux ne veulent pas être en Suède. Ils veulent être avec leur mari/femme. Toute leur vie est basée sur une retraite en France ou un retour en France quand l'occasion se présentera. Cela fait mal au cœur de voir l'amour rendre malheureux.


Je suis venu ici uniquement parce que ma femme (suédoise) voulait retourner à sa ville de naissance. On habite à Stockholm depuis plus de trente ans et le pays et ses habitants sont toujours un mystère pour moi - je n'y comprends pas grande chose. Mais j'ai quand même compris que le suédois cache bien ses sentiments - tu ne peux pas facilement savoir ce qu'ils pensent ni comment ils réagissent car tout se passe à l'intérieur - la masque est très importante. En principe, pour le suédois moyen, tout ce qui est valable dans la vie a ses origines en suède. Ce qui vient de l'étranger peut servir mais ne sera point à la mesure de l'équivalent suédois. Personnes et produits.
Nous, les étrangers, serons toujours des êtres d'une valeur au dessous de celle des "vikingar". Et en tant d'Anglais je crois que je me serais mieux débrouillé si je n'avais pas appris le suédois car cela leur aurait obligé de parler l'anglais les mettant dans une position inférieur où se trouve normalment tout étranger en Suède.
Et j'avoue que je me suis jamais habitué à leur bouffe, à ne pas regarder des gens dans les yeux, à "fika" souvent et longtemps au bureau, à se saouler la gueule car prendre un verre ne suffit pas, à la canalisation des maisons, au monopole d'alcohol, á un pédagogie démodé depuis des siècles, à l'hipocrisie qui est le trait national du pays... La liste est longue et il faut aussi dire qu'il y a eu de l'amélioration pendant ces 30 ans mais il est vrai que je songe à la retraite et la possibilité de regagner un pays civilisé (pouvoir dîner à 21h et non 18h par example).
Avatar de l’utilisateur
Le playboy
Suédonaute intéréssé
Suédonaute intéréssé
 
Messages: 81
Enregistré le: Mar Nov 22, 2005 5:46 pm
Localisation: Stockholm

Re: Mes rêves et désillusions en Suède

Messagepar erico » Mer Aoû 25, 2010 9:57 am

Il y a aussi des cas plus douloureux, des histoires compliquées. Il ne faut pas oublier que l'expatriation est un facteur de stress important et si on rajoute d'autres problèmes, ca peut provoquer une spirale.

J'ai vu des gens qui était prêt à tout, à changer leur vie pour suivre leur compagn(on)e. Mais qui au font d'eux ne veulent pas être en Suède. Ils veulent être avec leur mari/femme. Toute leur vie est basée sur une retraite en France ou un retour en France quand l'occasion se présentera. Cela fait mal au cœur de voir l'amour rendre malheureux.[/quote]
moi , je me place dans cette catégorie , ou du moins pendant les 4 ere années de suede!! c´etait long , dure....humiliant..eprouvant etc....j ai reussi a tenir grace a ma cherie et a mes enfants...difficile de tout leurs arraché une nouvelle fois...alors je me suis mis a ramé , ramé...et maintenant ca marche bien! conclusion si j ´avais etais seul , je n´aurais surement pas tenus tout le long de ses 4 années, aujourdhui tout et cool , et je me plais en Suede , mais il n est pas difficile pour moi de comprendre qu´une personne revienne en france , pour plein de raison cela et possible , et sans pour autant etre quelqu un qui baisse les bras , ne veut pas s´adapter ,manque de camembert.......un peu de tolérance!
erico
Suédonaute confirmé
Suédonaute confirmé
 
Messages: 223
Enregistré le: Mar Nov 01, 2005 8:54 pm
Localisation: solleftea (suede)

Re: Mes rêves et désillusions en Suède

Messagepar erico » Mer Aoû 25, 2010 10:02 am

pardon , fausse manip... les 6 premiere ligne de mon post sont de Suede.
erico
Suédonaute confirmé
Suédonaute confirmé
 
Messages: 223
Enregistré le: Mar Nov 01, 2005 8:54 pm
Localisation: solleftea (suede)

Re: Mes rêves et désillusions en Suède

Messagepar chager » Jeu Aoû 26, 2010 5:38 pm

Le playboy a écrit:
suede a écrit:
swedie a écrit:Il y a aussi des cas plus douloureux, des histoires compliquées. Il ne faut pas oublier que l'expatriation est un facteur de stress important et si on rajoute d'autres problèmes, ca peut provoquer une spirale.

J'ai vu des gens qui était prêt à tout, à changer leur vie pour suivre leur compagn(on)e. Mais qui au font d'eux ne veulent pas être en Suède. Ils veulent être avec leur mari/femme. Toute leur vie est basée sur une retraite en France ou un retour en France quand l'occasion se présentera. Cela fait mal au cœur de voir l'amour rendre malheureux.


Je suis venu ici uniquement parce que ma femme (suédoise) voulait retourner à sa ville de naissance. On habite à Stockholm depuis plus de trente ans et le pays et ses habitants sont toujours un mystère pour moi - je n'y comprends pas grande chose. Mais j'ai quand même compris que le suédois cache bien ses sentiments - tu ne peux pas facilement savoir ce qu'ils pensent ni comment ils réagissent car tout se passe à l'intérieur - la masque est très importante. En principe, pour le suédois moyen, tout ce qui est valable dans la vie a ses origines en suède. Ce qui vient de l'étranger peut servir mais ne sera point à la mesure de l'équivalent suédois. Personnes et produits.
Nous, les étrangers, serons toujours des êtres d'une valeur au dessous de celle des "vikingar". Et en tant d'Anglais je crois que je me serais mieux débrouillé si je n'avais pas appris le suédois car cela leur aurait obligé de parler l'anglais les mettant dans une position inférieur où se trouve normalment tout étranger en Suède.
Et j'avoue que je me suis jamais habitué à leur bouffe, à ne pas regarder des gens dans les yeux, à "fika" souvent et longtemps au bureau, à se saouler la gueule car prendre un verre ne suffit pas, à la canalisation des maisons, au monopole d'alcohol, á un pédagogie démodé depuis des siècles, à l'hipocrisie qui est le trait national du pays... La liste est longue et il faut aussi dire qu'il y a eu de l'amélioration pendant ces 30 ans mais il est vrai que je songe à la retraite et la possibilité de regagner un pays civilisé (pouvoir dîner à 21h et non 18h par example).


banalisation, canibalisation des maisons :wink:
enfin dans cahaque pays on a ses travers
moi qui vit en Normandie , je retrouve un peu les mêmes défauts
comme la saoulerie
mais je dis dans le sud c'est mieux
oui on mange plus tard comme le Espagnols
mais bon il y a de moins en moins de gens qui papotent sur laes trottoirs , à la fraîche
il faut s'y faire :wink:
Avec le temps et la patience, la feuille du murier devient de la soie
Avatar de l’utilisateur
chager
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 9115
Enregistré le: Jeu Avr 29, 2004 9:30 pm
Localisation: Normandie
Niveau de suédois: Moyen

Re: Mes rêves et désillusions en Suède

Messagepar miniac007 » Ven Aoû 27, 2010 9:04 pm

Le playboy a écrit:
suede a écrit:
swedie a écrit:Il y a aussi des cas plus douloureux, des histoires compliquées. Il ne faut pas oublier que l'expatriation est un facteur de stress important et si on rajoute d'autres problèmes, ca peut provoquer une spirale.

J'ai vu des gens qui était prêt à tout, à changer leur vie pour suivre leur compagn(on)e. Mais qui au font d'eux ne veulent pas être en Suède. Ils veulent être avec leur mari/femme. Toute leur vie est basée sur une retraite en France ou un retour en France quand l'occasion se présentera. Cela fait mal au cœur de voir l'amour rendre malheureux.


Je suis venu ici uniquement parce que ma femme (suédoise) voulait retourner à sa ville de naissance. On habite à Stockholm depuis plus de trente ans et le pays et ses habitants sont toujours un mystère pour moi - je n'y comprends pas grande chose. Mais j'ai quand même compris que le suédois cache bien ses sentiments - tu ne peux pas facilement savoir ce qu'ils pensent ni comment ils réagissent car tout se passe à l'intérieur - la masque est très importante. En principe, pour le suédois moyen, tout ce qui est valable dans la vie a ses origines en suède. Ce qui vient de l'étranger peut servir mais ne sera point à la mesure de l'équivalent suédois. Personnes et produits.
Nous, les étrangers, serons toujours des êtres d'une valeur au dessous de celle des "vikingar". Et en tant d'Anglais je crois que je me serais mieux débrouillé si je n'avais pas appris le suédois car cela leur aurait obligé de parler l'anglais les mettant dans une position inférieur où se trouve normalment tout étranger en Suède.
Et j'avoue que je me suis jamais habitué à leur bouffe, à ne pas regarder des gens dans les yeux, à "fika" souvent et longtemps au bureau, à se saouler la gueule car prendre un verre ne suffit pas, à la canalisation des maisons, au monopole d'alcohol, á un pédagogie démodé depuis des siècles, à l'hipocrisie qui est le trait national du pays... La liste est longue et il faut aussi dire qu'il y a eu de l'amélioration pendant ces 30 ans mais il est vrai que je songe à la retraite et la possibilité de regagner un pays civilisé (pouvoir dîner à 21h et non 18h par example).


C'est marrant tout ça venant d'un anglais quand je lis ça avec un regard de francais :)

En effet, j'ai toujours considéré et de plus en plus depuis que j'y vis, les suedois comme un peuple frère des anglais (et non des allemands comme ils veulent souvent le faire croire), que ce soit par la langue ou le comportement.

En effet, il me semble que j'ai tjrs mangé a 18h chez les anglais (en tout cas pas 21h), que la saoulerie anglaise est un sport nationnal (meme chez les filles comme chez les suedoises, pas pour rien que c'est facile les "a nous les petites anglaises"), qu'en mecanique et en travail manuel en général, le travail est aussi pourri en suede qu'en GB, et qu'enfin, pour ce qui est de se considerer comme supérieur au reste du monde, l'anglais est dans le top ten (comme le francais d'ailleurs).

Tu parles de masque pour le suedois qui cache ses émotions, et on parle de flegme pour le britannique qui fait la meme chose... Mais bon, a part le mot, ca change pas grand chose :)

Bref, ca me fait tout bizarre d'entendre d'un anglais que sont pays est tout autre que la suede, car pour mon regard de francais, c'est presque pareil :)
miniac007
Suédonaute passionné
Suédonaute passionné
 
Messages: 423
Enregistré le: Dim Sep 10, 2006 12:39 pm
Localisation: Filipstad/Värmland
Niveau de suédois: Débutant

Re: Mes rêves et désillusions en Suède

Messagepar AudreyL » Sam Aoû 28, 2010 9:09 pm

Le playboy a écrit:Nous, les étrangers, serons toujours des êtres d'une valeur au dessous de celle des "vikingar".

Je n'ai jamais eu cette impression d'être considérée comme inférieure aux Suèdois. Je me sens considérée à leur égal.

Le playboy a écrit:à "fika" souvent et longtemps au bureau,

Personnellement, je tiens à mes pauses-fika, matin et après-midi. Mais elles sont rarement plus longues que de coutume (30 min environ): J'y tiens, car j'ai vraiment besoin d'une petite coupure pour ensuite revenir dans mon bureau et pouvoir de nouveau me concentrer sur ce que je fais. Même dans les moments les plus stressants (et peut-être encore plus dans les moments les plus stressants), je crois que c'est parfois nécessaire de s'accorder une pause pour pouvoir continuer à être aussi efficace. Je ne connais personne qui travaille efficacement 8 huit heures d'affilée.

Le playboy a écrit: à se saouler la gueule car prendre un verre ne suffit pas

Tu n'es pas obligé de fréquenter ceux qui ne pensent qu'à se saoûler. :wink:

Le playboy a écrit:á un pédagogie démodé depuis des siècles,

Tu veux dire quoi par "démodée" ?

Le playboy a écrit:à l'hipocrisie qui est le trait national du pays...

Tu trouves les Suédois hypocrites ?

Le playboy a écrit:un pays civilisé (pouvoir dîner à 21h et non 18h par example).

Tu ne considères pas la Suède comme un pays civilisé ?... Je suis curieuse de connaître ta définition de la "civilisation".

(Et puis tu n'es pas non plus obligé de dîner à 18h. Mon sambo et moi dînons rarement avant 19h, plus souvent vers 20-21, si ce n'est pas plus tard. On n'a pas d'enfants, c'est vrai, mais bon,ce que je veux dire par là, c'est qu'on n'est pas obligé de tout faire comme la majorité des Suédois. Et ils ne t'en voudront pas ! :) )
La Française à l'accent suédois ;-)
Qui ne tente rien n'a rien !
hibiscus
Avatar de l’utilisateur
AudreyL
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 6127
Enregistré le: Lun Mai 02, 2005 11:06 am
Localisation: Bandhagen
Niveau de suédois: Bilingue/langue maternelle

Re: Mes rêves et désillusions en Suède

Messagepar Yohan_Fransman » Dim Aoû 29, 2010 5:49 pm

Je suis tout à fait d'accord avec AudreyL, rien ne nous oblige à faire comme les suédois, après si on veut s'intégrer un minimum il faut comprendre que l'on est dans un pays étranger, de facto, avec des règles différentes, des gens différents, et s'adapter un minimum est la démarche la plus logique à adopter. Après concernant "les etrangers, seront toujours des êtres d'une valeur au dessous de celle des vikingar" je ne suis pas tout à fait d'accord mais ne peut pas non plus réfuter ce que tu dis "Le playboy". Il me semble que la société suédoise et les suédois ont une idée pré-concue des immigrants. Pour être plus clair, qu'il existe apparemment une sorte de hiérarchie des immigrés, selon la langue d'origine (intéressante ou non aux yeux des suédois), le rayonnement culturel du pays d'origine à l'étranger, son histoire, et son pouvoir politique et financier.
D'ailleurs le même phénomène peut être observé en France (la hierarchie peut changer mais le principe est le même, un immigré de telle région ou pays valant "psychologiquement" plus qu'un autre aux yeux de la population locale).

Grosso modo:
1) Pays Anglo-saxons
2) Pays développés européens (et j'y inclus la Russie)
3) Pays du Continent Sud-Américain et Asiatique
4) Pays du Moyen-Orient et Afrique

Les immigrés issus de pays nordiques ne sont pas réellement traités comme tels, et sont alors intégrés plus rapidement (également du fait de leurs cultures assez similaire à la culture suédoise).

Après concernant le "masque" ou "l'hypocrisie", libre à toi de penser ce que tu veux, j'ai mon idée à propos de cela, malheureusement pas le temps ni l'envie de développer, mais au besoin le ferait. Pour être concis: un mélange d'éducation et respect de la vie privée (au prix de relations plus que basiques), de 6 mois de temps plutôt inhospitalier, et de Jantelåg qui a "tué" toute initiative privée, la seule restante étant la loi du groupe (dès lors difficile de montrer d'autres émotions que celles acceptées par le groupe comme étant les plus rationnelles --> conséquence: le "masque ou mur" rencontré par bien des immigrés en Suède) il doit y a voir d'autres raisons mais je n'ai pas le temps de chercher.

En tous les cas tu as l'air d'être très heureux ici...j'espère que tu ne fais pas trop souvent part de ton malaise, l'ethnocentrisme c'est cool quelques mois, mais si ça dure des années ça peut alors passer pour une forme d'arrogance.

Ha det så bra,
Yohan
Yohan_Fransman
Nouveau Suédonaute
Nouveau Suédonaute
 
Messages: 13
Enregistré le: Mer Fév 04, 2009 3:38 pm
Localisation: Stockholm, Suède
Niveau de suédois: Moyen

Re: Mes rêves et désillusions en Suède

Messagepar swedie » Dim Aoû 29, 2010 6:41 pm

Yohan_Fransman a écrit:D'ailleurs le même phénomène peut être observé en France (la hierarchie peut changer mais le principe est le même, un immigré de telle région ou pays valant "psychologiquement" plus qu'un autre aux yeux de la population locale).
Quelle belle image de la France ... la France qui discrimine ... Je déteste le cliché "France = droits de l'homme", mais là ton constat n'est pas un peu excessif ? ;(
Après, il me semble que la culture américaine est très valorisée en Suède, donc sans doute sont-ils mieux acceptés que les Français par exemple.

Il y a des élections législatives en octobre ? Y a-t-il un débat sur l'intégration des immigrés ?

Yohan_Fransman a écrit:Après concernant le "masque" ou "l'hypocrisie", libre à toi de penser ce que tu veux, j'ai mon idée à propos de cela, malheureusement pas le temps ni l'envie de développer, mais au besoin le ferait. Pour être concis: un mélange d'éducation et respect de la vie privée (au prix de relations plus que basiques), de 6 mois de temps plutôt inhospitalier, et de Jantelåg qui a "tué" toute initiative privée, la seule restante étant la loi du groupe (dès lors difficile de montrer d'autres émotions que celles acceptées par le groupe comme étant les plus rationnelles --> conséquence: le "masque ou mur" rencontré par bien des immigrés en Suède) il doit y a voir d'autres raisons mais je n'ai pas le temps de chercher.
J'aimerais en savoir plus sur ce point qui revient régulièrement :P
En lisant quelques textes à propos du "Jantelagen", j'ai compris que c'est basé sur le fait d'être discret; pourtant (et désolé de le répéter pour la 50 000ème fois), je trouve que la Suède fait beaucoup de pub sur ce qu'elle est, sur ce qu'elle fait (ça permet de se tenir au courant un minimum de ce qui se passe dans le pays ^^).
Avatar de l’utilisateur
swedie
Suédonaute intéréssé
Suédonaute intéréssé
 
Messages: 59
Enregistré le: Sam Jan 09, 2010 12:22 am
Niveau de suédois: Débutant

Re: Mes rêves et désillusions en Suède

Messagepar AudreyL » Dim Aoû 29, 2010 7:30 pm

swedie a écrit:
Yohan_Fransman a écrit:D'ailleurs le même phénomène peut être observé en France (la hierarchie peut changer mais le principe est le même, un immigré de telle région ou pays valant "psychologiquement" plus qu'un autre aux yeux de la population locale).
Quelle belle image de la France ... la France qui discrimine ... Je déteste le cliché "France = droits de l'homme", mais là ton constat n'est pas un peu excessif ? ;(

Tu ne peux quand même pas dire qu'il n'y a pas de discrimination en France ??? :shock:

swedie a écrit:Après, il me semble que la culture américaine est très valorisée en Suède, donc sans doute sont-ils mieux acceptés que les Français par exemple.

Les Français ont plutôt la cote en Suède quand même. Pour les Suédois, français rime souvent avec qualité.

swedie a écrit:Il y a des élections législatives en octobre ? Y a-t-il un débat sur l'intégration des immigrés ?

Les élections sont le 19 septembre. Le débat sur l'intégration des immigrés est moins présent cette fois-ci qu'il y a 4 ans je trouve, où le Folkprtiet par exemple exigeait la mise en place d'un test de langue. Ils sont au pouvoir depuis 4 ans et ne l'ont jamais mis en place. Les élections de 2010 débattent plus de la répartition des impôts et s'ils faut les augmenter ou pas.
Le parti d'extrême droite Sverigedemokraterna discute des immigrés à sa manière, c'est-à-dire de manière plutôt maladroite. Et je ne suis pas sûre que ça fasse avancer le shmilblik. De toutes manières, on ne peut pas mettre tous les immigrés dans le même sac, il y en a qui s'intègrent plus facilement que d'autres, et ça n'a pas toujours à voir avec leurs nationalités. Je crois que ça dépende surtout des personnalités de tout un chacun et de la motivation.

="swedie" a écrit:En lisant quelques textes à propos du "Jantelagen", j'ai compris que c'est basé sur le fait d'être discret; pourtant (et désolé de le répéter pour la 50 000ème fois), je trouve que la Suède fait beaucoup de pub sur ce qu'elle est, sur ce qu'elle fait (ça permet de se tenir au courant un minimum de ce qui se passe dans le pays ^^).

"Jantelagen" vaut surtout pour les individus. Mais je ne sais pas si on peut généraliser, mais j'ai l'impression que ça disparaît un peu quand même. À mon travail en tout cas, je ne la ressens pas du tout. Mais c'est peut-être spécifique au monde du musée.
En tout cas, c'est sûr, la Suède fait très bien sa pub elle-même. Ça ne correspond pas toujours à la réalité, mais c'est un autre problème. :wink:
La Française à l'accent suédois ;-)
Qui ne tente rien n'a rien !
hibiscus
Avatar de l’utilisateur
AudreyL
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 6127
Enregistré le: Lun Mai 02, 2005 11:06 am
Localisation: Bandhagen
Niveau de suédois: Bilingue/langue maternelle

Re: Mes rêves et désillusions en Suède

Messagepar swedie » Dim Aoû 29, 2010 8:14 pm

AudreyL a écrit:Tu ne peux quand même pas dire qu'il n'y a pas de discrimination en France ??? :shock:
Les temps actuels en ont fait un gros mot. Ca veut juste dire "séparer", "différencier" littéralement.
La France a raté la gestion de son immigration. Ca se voit forcément beaucoup plus qu'en Suède parce-que notre immigration date d'il y a 50 ans, dans des proportions incomparablement plus fortes, et qu'elle concerne les anciens pays colonisés.
Pour ce qui concerne la discrimination au sens "entrave aux immigrés", elle est peut-être moins forte qu'elle ne l'a été. Elle est plus médiatisée (même si certaines entreprises ont le culot de continuer de la pratiquer), mais je suis sûr que les immigrés étaient bien plus mal perçus par les Français il y a 50 ans, si ce n'est étaient exclus de la société (c'est à peu près le même constat pour les homosexuels). Je n'irais pas plus loin sur ce débat explosif.
Avatar de l’utilisateur
swedie
Suédonaute intéréssé
Suédonaute intéréssé
 
Messages: 59
Enregistré le: Sam Jan 09, 2010 12:22 am
Niveau de suédois: Débutant

Publicite

.

PrécédenteSuivante

Retourner vers Vie quotidienne

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

·Photos
·Photos Suède - ·Photos Danemark - ·Photos Norvège
·Photos Finlande
·Photos France - ·Photos Thailande - ·Nouvelles photos
·Ma sélection de photos - ·Top Vote - ·Top Vues
·Les plus populaires - ·Toutes les photos - ·Voyage express
Blogs sur la Suède
·Lugnet etc! Chroniques suédoises
· Hibiscus Le blog français à l’accent suédois
Ambassade de France, La France en Suède
MandyStockholm, Made in Sweden
La Suède de Jacques
Aurore et Gunnar
·VicChezLesVicKings
·Minimarie chez les grands Suédois
Nos petites histoires en Suède
Pourquoi quitter Paris
·Göteborg nous voilà!
·Guide Stockholm
· Le forum Salut Finlande
·Objectif-Suède
·Un Nissart en Scandinavie