E.O.E. Högström : S. Barthelemy under Svenkt Välde

L'ancienne colonie suédoise de S:t Barthélemy et son histoire.

Modérateurs : suede, chager, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
JacquesG
Suédonaute Permanent
Suédonaute Permanent
Messages : 3084
Inscription : 02 janv. 2005 15:01
Niveau de suédois : Avancé
Localisation : Dijon, France
Contact :

Message par JacquesG » 03 déc. 2007 15:00

Je vous donne ça:

"Une situation/un fait sur laquelle/lequel les dirigeants actuels de S.B. attiraient particulièrement l'attention, c'était la haine ardente qui existait entre les Blancs et les gens de couleur, qui se manifestait souvent dans des batailles sanglantes. Il suffisait qu'un blanc et un noir aient un différend, aussitôt naissait une querelle, les gens faisaient cercle, on prenait parti pour l'un contre l'autre et bientôt la bagarre faisait rage. Les blancs nourrissaient un grand nombre de préjugés envers les gens de couleur."

Bien sûr, c'est du français :wink:

S:t Barthélemysällskapet
Suédonaute accro
Suédonaute accro
Messages : 1020
Inscription : 09 févr. 2007 12:08
Contact :

Message par S:t Barthélemysällskapet » 03 déc. 2007 16:13

j'ai donc "amélioré" la traduction ainsi :
A fact, upon which the current board of Barthelemy particulary affixed the attention, be that burning hatred, existing between whites and coloured, which often manifested itself in bloody battles. It required only, that one white and one coloured had a dispute, for a quarrel arose, people setting in circle, taking the side of one against the other, and soon the fight raged. The whites had many prejudices against the coloured class.

Voici comment ce passage a été repris par LASSERRE, Guy. «La Guadeloupe, étude géographique tome II, chapître IX : les petites dépendances guadeloupéennes», Bordeaux, Union française d'impression, thèse de doctorat, 1961, p. 767-883. cité lui-même par LÉTOURNEAU, Esther. «Nuptialité et transmission d'une maladie héréditaire : étude de l'hypoacousie dans l'île de Saint-Barthélemy, XIXe et XXe siècles», Montréal, Département de démographie, Université de Montréal, mémoire de maîtrise, 1986, 97 p. :

"L'attention du Gouvernement, à cette époque (1828), fut attirée par la haine qui existait - et qui prenait des proportions de plus en plus amples - entre les Blancs de l'île et la population de couleur. Des rixes sanglantes s'ensuivaient sous les prétextes les plus futiles. Le Blanc, pétri de préjugés ne frayait nullement avec le reste de la population."

Lasserre a probablement repris la traduction anglaise ou la traduction française du texte (peut-être aux archives départementales de la Guadeloupe) mais en comparant avec nos traductions je n'y retrouve pas la notion de "proportions de plus en plus amples", de "Blancs de l'île" et encore moins de "ne frayait nullement"...étonnant! que pensez-vous de cette traduction ?

Avatar de l’utilisateur
JacquesG
Suédonaute Permanent
Suédonaute Permanent
Messages : 3084
Inscription : 02 janv. 2005 15:01
Niveau de suédois : Avancé
Localisation : Dijon, France
Contact :

Message par JacquesG » 03 déc. 2007 18:01

Je pense qu'il a traduit (correctement d'ailleurs) le passage que vous citez, et qu'il a rajouté 2 ou 3 petits détails pris ailleurs. Car ces points ne figurent pas dans le passage que j'ai traduit. Ils y sont sous-entendus.

Je précise que j'ai traduit "obytt" par "différend", comme ça au feeling! En fait, le mot m'est inconnu...

S:t Barthélemysällskapet
Suédonaute accro
Suédonaute accro
Messages : 1020
Inscription : 09 févr. 2007 12:08
Contact :

Message par S:t Barthélemysällskapet » 03 déc. 2007 18:52

je mets à présent ici, dans leur contexte, 11-8=3 mots du texte d'Högström qui n'ont pas trouvé de traduction...au cas où :P
Man må väl i sanning kalla den uppgift rätt tung, som ålåg guvernören att med en dylik försvarsstyrka upprätthålla styrelsens anseende och värdighet, under det att fieridtliga kryssare om svärmade ön, och äfven tillståndet i det inre lemnade åtskilligt öfrigt att önska.
Stympade och vrängda utdrag ur brefven flögo kring staden, krigsplaner uppgjordes, och kamistöpande sammankomster höllos.
Prestbefattningen i kolonin, som varit obesatt sedan 1824, uppdrogs nu åt dorakyrkoadjunkten i Linköping C. A. Carlsson.
Dernière modification par S:t Barthélemysällskapet le 03 déc. 2007 22:24, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
JacquesG
Suédonaute Permanent
Suédonaute Permanent
Messages : 3084
Inscription : 02 janv. 2005 15:01
Niveau de suédois : Avancé
Localisation : Dijon, France
Contact :

Message par JacquesG » 03 déc. 2007 21:21

Dans la 4, "fieridtliga" c'est bien sûr "fientliga": ennemi.
Il s'agit donc de croiseurs ennemis!

Dans la 8, "kamistöpande" c'est "kannstöpande": qui fait de la (basse) politique. Donc des réunions de politiciens de village, ou quelque chose comme ça.

Dans la 9, "dorakyrkoadjunkten": c'est "domkyrkoadjunkten"= pasteur adjoint de la cathédrale. Sacrée Dora! :wink:

S:t Barthélemysällskapet
Suédonaute accro
Suédonaute accro
Messages : 1020
Inscription : 09 févr. 2007 12:08
Contact :

Message par S:t Barthélemysällskapet » 03 déc. 2007 22:22

le logiciel de reconnaissance optique des caractères n'avait pas fait beaucoup d'erreurs cette fois, c'est assez rare pour le souligner, mais il en restait quelques une et vous venez de mettre le dora dessus 8)
je mets à présent ici, dans leur contexte, orthographe vérifié (c'est mon et non mön et Kammarjunkaren et non Kammarjimkaren), les 8 derniers mots du texte d'Högström qui n'ont pas trouvé de traduction...au cas où :P
Der funnos 40 grosshandlare (vestindiska kompaniet hade 5 magasin), 3 skeppskramhandlande, 17 kramhandlando, 17 hökare, 2 assuransmäklare, 8 värdshus och billiarder, 22 "krögare som försälja drickesvaror", 1 urmakare, 6 bagare, 4 slagtare, 3 segelmakare, 3 guldsmeder, l grofsmed, 8 murare, 7 skeppstimmersmän, 9 hustimmermän, 2 snickare, 6 skräddare, 3 skomakare, 1 hattmakare, 1 modist, 6 chirurger, 5 skolor.
Det utlofvades att med kassans medel skulle bestridas de utgifter, som erfordrades för upprensning af hamnen, iståndsättande af kajerna, regnvattnets afledande samt vidare i mon af kassans tillväxt för underhållet af offentliga byggnader och besörjandet af åtskilliga allmänna behof.
Äfven häröfver yttrar sig kommerskollegiet. Det finner anmärkningen föga grundad, men hemställer i alla fall, enär klagandena syntes fästa så stor vigt vid en förändring häruti, till konglig majestät, att alla mål må af den i 1805 års reglemente omförmälda domstolen upptagas, att ekonomie- och justitiemål må efter de röstandes flertal afgöras, men att beslutanderätten i polismål må ligga i guvernörens hand, äfven om flertalet vore af olika mening.
Detta beslut stöddes derpå, att man under de förflutna åren sett, hurusom kolonins politik och intressen kunde vara skiljaktiga från moderlandets, hvarför ett dylikt frigörande från de former, som bundo det senare, borde befrämja kolonins egna handel och äfven gifva mera lif åt svenska handelsföretag i de vestindiska farvattnen.

I Januari underrättar Rosensvärd hofkanslern 2), att köpmannen Elbers, som visserligen varit en företagsam inan, men å andra sidan genom tredska och uppstudsighet mot öfverheten städse på ett sorgligt sätt utmärkt sig — så hade han 1810 jemte en Cremony varit chef för upproret, 1812 uppläst ett näsvist memorial i konseljen, hvarför han derifrån uteslöts — nu satt kronan på verket genom en skamlig och bedräglig bankrutt.
Genom bref sökte han tydliggöra för hofkanslern, att Berghult, som saknade ålderns auktoritet, ej kunde upprätthålla "årning" och respekt, utan att han sjelf vore rätte mannen att som guvernör träda i spetsen för öns angelägenheter.
Sp. daler.
Till guvernören. ..................................... 2500
” årligt anslag till möbler 300 2800
„ justitiarien ................................................ 1000
„ guvernementssekreteraren ...................... 400
„ konseljnotarie-och notarie-publicibefattningen förvaltas af justitiarien för sportlerna
„ batteriofficern ............................................... 448
Kammarjunkaren Netherwood anlände detta år till Barthelemy för att of vert aga konseljnotarie- och räkenskapsförare tjensterna.

S:t Barthélemysällskapet
Suédonaute accro
Suédonaute accro
Messages : 1020
Inscription : 09 févr. 2007 12:08
Contact :

Message par S:t Barthélemysällskapet » 10 janv. 2008 21:41

Bonsoir,

je viens de trouver un document intéressant pour notre affaire :
ÉCHO DE LA REINE. «Saint-Barthélemy» dans Voyage aux îles de Saint-Martin et de Saint-Barthélemy (Suite de la chronique de M. le chanoine Ballivet), Basse-Terre (Guadeloupe), Imprimerie Catholique, 1938-1940, p.11-55.
extraits :

Image

page 22 :

Image


donc
Der funnos 40 grosshandlare (vestindiska kompaniet hade 5 magasin), 3 skeppskramhandlande, 17 kramhandlando, 17 hökare, 2 assuransmäklare, 8 värdshus och billiarder, 22 "krögare som försälja drickesvaror", 1 urmakare, 6 bagare, 4 slagtare, 3 segelmakare, 3 guldsmeder, 1 grofsmed, 8 murare, 7 skeppstimmersmän, 9 hustimmermän, 2 snickare, 6 skräddare, 3 skomakare, 1 hattmakare, 1 modist, 6 chirurger, 5 skolor.
According to one council meetings of used to stated proposals of 1800 enclosed tableau give form to itself the business in Gustavia on the following ways: There been 40 wholesaler shop (west indian company had 5 warehouse), 3 shipschandler, 17 haberdashery, 17 hökare, 2 assurance brooker, 8 host house and billiards, 22 “restaurateur that to sell drinks and commodity”, 1 watchmaker, 6 bakers, 4 butcher, 3 sailmaker, 3 goldsmith, 1 blacksmith, 8 bricklayer, 7 boat carpenter, 9 house carpenter, 2 joiner, 6 tailor, 3 cobbler, 1 hat maker, 1 modist, 6 surgeon, 5 schools.
si 17 kramhandlando c'est 17 haberdashery soit 17 merceries terme non traduit en français dans l'extrait ci-dessus par nos curés qui ont par ailleurs traduit un peu plus loin 1 modist par 1 mercier ...
et donc selon nos curés 17 hökare ce serait 17 épiciers ... :?:

par contre skeppskramhandlande que le logiciel de traduction a traduit en anglais par shipschandler ... est ici traduit par "navires affectés uniquement au transport des articles d'épicerie" ... :?:

qu'est-ce que vous en dîtes ? :P

Avatar de l’utilisateur
JacquesG
Suédonaute Permanent
Suédonaute Permanent
Messages : 3084
Inscription : 02 janv. 2005 15:01
Niveau de suédois : Avancé
Localisation : Dijon, France
Contact :

Message par JacquesG » 11 janv. 2008 19:08

"3 skeppskramhandlande, 17 kramhandlando"

-- skeppskramhandlande a été bien traduit par le logiciel: shipchandlers; c'est la traduction du clergé qui semble folklorique (ou bien elle se rapporte à autre chose)

-- 17 kramhandlando: ça ne peut être que des épiciers

-- 17 hökare: je ne sais toujours pas ce que c'est!

Bonne année à la Société de Saint-Barthélémy! :xmas-smiley-035:

S:t Barthélemysällskapet
Suédonaute accro
Suédonaute accro
Messages : 1020
Inscription : 09 févr. 2007 12:08
Contact :

Message par S:t Barthélemysällskapet » 11 janv. 2008 23:23

Bonne année à vous ... avec le plein de traduction :P

le logiciel se serait donc trompé en traduisant kramhandlando par haberdashery en anglais; ce qui se traduit en français par mercerie et non par "épicerie" :?
en même temps 17 épiceries cela paraîtrait plus logique que 17 merceries...

et donc notre curé aurait fait mine de ne pas avoir vu les 17 hökare 8)

S:t Barthélemysällskapet
Suédonaute accro
Suédonaute accro
Messages : 1020
Inscription : 09 févr. 2007 12:08
Contact :

Message par S:t Barthélemysällskapet » 14 janv. 2008 00:05

des amis suédois m'ont donné les traductions suivantes :
hökare -
a businessman with a general store, very often specialized in salted
food and other foods
kramhandlare -
retailer, for general merchandise, small things, not construction industry or similar, can be merchandise like textiles and other small things used in homes.
cela contredit quelque peu les traductions ci-dessus, on aurait donc plutôt :

17 kramhandlando = 17 merciers
17 hökare = 17 épiciers

S:t Barthélemysällskapet
Suédonaute accro
Suédonaute accro
Messages : 1020
Inscription : 09 févr. 2007 12:08
Contact :

Message par S:t Barthélemysällskapet » 14 janv. 2008 01:01

encore une nouvelle version :P
tirée de : PÅHLSON, Margit. Saint-Barthélemy - Un épisode colonial, Stockholm, Stockholm Universitet, 1970.
p.6 :

Image

ça se resserre :lol:

Avatar de l’utilisateur
JacquesG
Suédonaute Permanent
Suédonaute Permanent
Messages : 3084
Inscription : 02 janv. 2005 15:01
Niveau de suédois : Avancé
Localisation : Dijon, France
Contact :

Message par JacquesG » 14 janv. 2008 14:40

Oui, en fait, pour "kramhandlare", j'ai pensé que ça pouvait être des marchands de produits divers, style quincaillerie, bazard: donc la traduction donnée ci-dessus est bonne. Mais "mercerie", c'est très réducteur, on imagine des aiguilles, du fil et des boutons!

Pour "hökare", je veux bien que ce soit des épiciers, car je ne connais pas du tout ce mot, et la traduction ci-dessus est claire: vente de produits salés et autres denrées. Donc "marchand de denrées alimentaire"

On aurait donc:

-- skeppskramhandlande: shipchandlers

-- 17 kramhandlando: quincaillers et marchands de fournitures diverses

-- 17 hökare: épiciers, marchands de comestibles

Mille excuses pour toutes ces hésitations.

Répondre

Revenir à « Saint Barthélemy »