Beskrifning öfver svenska vestindiska ön St. Barthelemi

L'ancienne colonie suédoise de S:t Barthélemy et son histoire.

Modérateurs : suede, chager, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
JacquesG
Suédonaute Permanent
Suédonaute Permanent
Messages : 3149
Inscription : 02 janv. 2005 15:01
Niveau de suédois : Avancé
Localisation : Dijon, France
Contact :

Re: Beskrifning öfver svenska vestindiska ön St. Barthelemi

Message par JacquesG » 18 juin 2011 08:54

p53
(suit la description du "pilori"... je passe, sauf si vous insistez ! :D D'ailleurs je ne tiens pas à vomir mon petit-déjeuner, les coups de fouets d'hier m'ont suffi. :evil: )
Verges (Karbaser) : elles sont faites de lanières de cuir brut, on enlève les poils puis on tord les lanières et on les fait sécher, ainsi elles conservent leur forme. Les esclaves qui travaillent à la maison les reçoivent plusieurs fois par jour, un ou plusieurs coups, selon l'humeur du propriétaire
p54 et les infractions (légères) de l'esclave. Un coup de ces verges peut être cuisant sur un corps nu, mais ça peut bien faire mal, le patron a toujours le plaisir de mériter la reconnaissance de son esclave (???).
Si un esclave commet un crime si affreux que d'après la loi il doit perdre la vie, alors, d'après les récits, cet esclave doit être selon la loi payé à son propriétaire au frais du pays (entier).
Les lois sont très sévères pour les esclaves ; il y a peine de mort si l'esclave frappe son propriétaire ou le xxx (sens de "ta emot" ?). Aucun esclave ne doit porter une carabine ou un fusil, entre autres.
(à suivre, considération sur la mentalité des esclaves)

ta emot : peut-être "prendre à parti". Mon dico ne dit rien de ce sens...

knatte
Suédonaute accro
Suédonaute accro
Messages : 1525
Inscription : 15 mai 2005 20:52

Re: Beskrifning öfver svenska vestindiska ön St. Barthelemi

Message par knatte » 19 juin 2011 05:40

JacquesG a écrit : ...
greif : ???
Ca doit être le mot allemand je suppose ; il devrait être question de "(le) griffe"/"griffone". Cette échelle de 128 (2 puissance 7) n'était guère connue en Suède. Le mot allemand "greif" veut dire grip en suédois.

Avatar de l’utilisateur
JacquesG
Suédonaute Permanent
Suédonaute Permanent
Messages : 3149
Inscription : 02 janv. 2005 15:01
Niveau de suédois : Avancé
Localisation : Dijon, France
Contact :

Re: Beskrifning öfver svenska vestindiska ön St. Barthelemi

Message par JacquesG » 19 juin 2011 08:29

J'ai effectivement pensé au mot allemand, dont l'équivalent est "griffon" et "grip" (JAS Gripen !) :) , mais cela ne m'aidait guère, car pour moi c'est une figure sur un blason...

Avatar de l’utilisateur
JacquesG
Suédonaute Permanent
Suédonaute Permanent
Messages : 3149
Inscription : 02 janv. 2005 15:01
Niveau de suédois : Avancé
Localisation : Dijon, France
Contact :

Re: Beskrifning öfver svenska vestindiska ön St. Barthelemi

Message par JacquesG » 20 juin 2011 08:45

Suite :
Les esclaves ont souvent une mentalité têtue et querelleuse, ce qui en grande partie devrait venir de la manière sévère de les punir, de leur constant esclavage, de leur mauvaises conditions d'existence et du fait de se sentir constamment méprisés. On voit l'exemple d'animaux sans âmes qui, lorsqu'on les traite ainsi de manière extrême, se rebellent et veulent se défendre face aux personnes qu'ils connaissent pourtant le mieux et à celui qui s'en occupe et les nourrit ; c'est pourquoi l'on devrait obtenir davantage d'eux par un traitement approprié et conciliant que par la sévérité. La nation anglaise est la seule qui jusqu'à présent ait pris cela en considération et ait accordé à ses esclaves une plus grande sécurité et une vie plus libre.
Les distractions... ( suivent des considérations sur les activités des blancs)
p55
Billards

Danse : elle est pratiquée à la fois par les Européens et par les Créoles, mais surtout par les noirs et par les esclaves.
(Je termine cette traduction demain)

S:t Barthélemysällskapet
Suédonaute accro
Suédonaute accro
Messages : 1020
Inscription : 09 févr. 2007 12:08
Contact :

Re: Beskrifning öfver svenska vestindiska ön St. Barthelemi

Message par S:t Barthélemysällskapet » 20 juin 2011 14:58

JacquesG a écrit :J'ai effectivement pensé au mot allemand, dont l'équivalent est "griffon" et "grip" (JAS Gripen !) :) , mais cela ne m'aidait guère, car pour moi c'est une figure sur un blason...
je n'ai pas compris : je peux corriger par "griffon" ?

S:t Barthélemysällskapet
Suédonaute accro
Suédonaute accro
Messages : 1020
Inscription : 09 févr. 2007 12:08
Contact :

Re: Beskrifning öfver svenska vestindiska ön St. Barthelemi

Message par S:t Barthélemysällskapet » 20 juin 2011 15:00

JacquesG a écrit :p53
(suit la description du "pilori"... je passe, sauf si vous insistez !
oui malheureusement j'insiste

S:t Barthélemysällskapet
Suédonaute accro
Suédonaute accro
Messages : 1020
Inscription : 09 févr. 2007 12:08
Contact :

Re: Beskrifning öfver svenska vestindiska ön St. Barthelemi

Message par S:t Barthélemysällskapet » 20 juin 2011 15:03

JacquesG a écrit : Les lois sont très sévères pour les esclaves ; il y a peine de mort si l'esclave frappe son propriétaire ou le xxx (sens de "ta emot" ?). Aucun esclave ne doit porter une carabine ou un fusil, entre autres.
(à suivre, considération sur la mentalité des esclaves)

ta emot : peut-être "prendre à parti". Mon dico ne dit rien de ce sens...
je pense que l'auteur fait là allusion au "code von Rosenstein" où l'on retouve ces peines/interdictions

Avatar de l’utilisateur
JacquesG
Suédonaute Permanent
Suédonaute Permanent
Messages : 3149
Inscription : 02 janv. 2005 15:01
Niveau de suédois : Avancé
Localisation : Dijon, France
Contact :

Re: Beskrifning öfver svenska vestindiska ön St. Barthelemi

Message par JacquesG » 20 juin 2011 18:19

S:t Barthélemysällskapet a écrit :
JacquesG a écrit :J'ai effectivement pensé au mot allemand, dont l'équivalent est "griffon" et "grip" (JAS Gripen !) :) , mais cela ne m'aidait guère, car pour moi c'est une figure sur un blason...
je n'ai pas compris : je peux corriger par "griffon" ?
Je ne sais, car "128 Griffons", est-ce que ça a un sens ?

Avatar de l’utilisateur
JacquesG
Suédonaute Permanent
Suédonaute Permanent
Messages : 3149
Inscription : 02 janv. 2005 15:01
Niveau de suédois : Avancé
Localisation : Dijon, France
Contact :

Re: Beskrifning öfver svenska vestindiska ön St. Barthelemi

Message par JacquesG » 20 juin 2011 18:20

S:t Barthélemysällskapet a écrit :
JacquesG a écrit :p53
(suit la description du "pilori"... je passe, sauf si vous insistez !
oui malheureusement j'insiste
Bon, je vais donc traduire le passage, demain matin à jeun ! :evil:

S:t Barthélemysällskapet
Suédonaute accro
Suédonaute accro
Messages : 1020
Inscription : 09 févr. 2007 12:08
Contact :

Re: Beskrifning öfver svenska vestindiska ön St. Barthelemi

Message par S:t Barthélemysällskapet » 20 juin 2011 18:48

JacquesG a écrit :
S:t Barthélemysällskapet a écrit :
JacquesG a écrit :J'ai effectivement pensé au mot allemand, dont l'équivalent est "griffon" et "grip" (JAS Gripen !) :) , mais cela ne m'aidait guère, car pour moi c'est une figure sur un blason...
je n'ai pas compris : je peux corriger par "griffon" ?
Je ne sais, car "128 Griffons", est-ce que ça a un sens ?
je pense que nous ne parlons pas de la même chose... où est t-il question de "128" ?

j'avais déjà lu ceci sans comprendre : "cette échelle de 128 (2 puissance 7) n'était guère connue en Suède" :?
knatte a écrit :
JacquesG a écrit : ...
greif : ???
Ca doit être le mot allemand je suppose ; il devrait être question de "(le) griffe"/"griffone". Cette échelle de 128 (2 puissance 7) n'était guère connue en Suède. Le mot allemand "greif" veut dire grip en suédois.
moi, j'en étais toujours à : "Greif - Mestive - Mulat."
JacquesG a écrit :(...)
Greif - métif - mulâtre
Quinteron - mamblou - blanc
Blanc - quinteron - blanc

greif : ???
ce n'est pas de celà dont il est question n'est ce pas ?

Avatar de l’utilisateur
JacquesG
Suédonaute Permanent
Suédonaute Permanent
Messages : 3149
Inscription : 02 janv. 2005 15:01
Niveau de suédois : Avancé
Localisation : Dijon, France
Contact :

Re: Beskrifning öfver svenska vestindiska ön St. Barthelemi

Message par JacquesG » 20 juin 2011 19:03

Mais oui, j'avais confondu avec un autre passage... :oops:
Dit-on griffon pour greif en ce qui concerne le métissage ? Jag vet inte.

S:t Barthélemysällskapet
Suédonaute accro
Suédonaute accro
Messages : 1020
Inscription : 09 févr. 2007 12:08
Contact :

Re: Beskrifning öfver svenska vestindiska ön St. Barthelemi

Message par S:t Barthélemysällskapet » 20 juin 2011 19:24

oui, on disait...
et mamelouque, et non manblou... j'ai corrigé directement dans la synthèse de votre traduction :wink:

par contre je n'ai toujours pas compris ce que knatte entendait par "cette échelle de 128 (2 puissance 7) n'était guère connue en Suède" ?

S:t Barthélemysällskapet
Suédonaute accro
Suédonaute accro
Messages : 1020
Inscription : 09 févr. 2007 12:08
Contact :

Re: Beskrifning öfver svenska vestindiska ön St. Barthelemi

Message par S:t Barthélemysällskapet » 21 juin 2011 00:03

ok compris, Euphrasén (1795) a en fait sauté une génération, comparer :
I anseende til blandning få de flera och olika namn, alt efter Föräldrarnes färg och grader, som de aflas och födas utaf, hvilket af följande kan inhämtas.
Sambo eller Cabre af Negrinna och Mulat.
Mulat - Negrinna - hvit.
Mestive - Mulat - hvit.
Qvarteron eller Mamblou - Mestive - hvit.
Greif - Mestive - Mulat.
Qvinteron - Mamblou - hvit.
Blanc - Qvinteron - hvit.
Ehuru väl de 3 sista grader äro til färgen lika så hvita och ibland hvitare än mången Europee, så räknas de likväl icke, enligt Le Code de lois de la Martinique, för hvita, och kunna således i följe af nyssnämnde Lag icke njuta samma privilegier, som de, hvilka äro värkeligen hvita eller födde af Europeiska Föräldrar.


En regard du métissage, ils reçoivent plusieurs noms différents, suivant la couleur de leurs parents et le degré de leur génération et de leur naissance, ce dont on peut apprendre ce qui suit.
Sambo ou câpre de négresse et de mulâtre.
Mulâtre - négresse - blanc.
Métif - mulâtre - blanc.
Quarteron ou mamelouque - métif - blanc.
Griffe - métif - mulâtre.
Quinteron - mamelouque - blanc.
Blanc - quinteron - blanc.
Bien que les trois derniers degrés de couleur soient aussi blancs et parfois plus blancs que bien des Européens, ils ne comptent quand même pas, selon Le Code de lois de la Martinique, pour faire des Blancs et ne peuvent donc pas selon la loi sus-nommée jouir des mêmes privilèges que ceux qui sont véritablement blancs ou nés de parents européens.
à Moreau de St Mery (1798) où blanc & métive donne mamelouque et non pas quarteron = mamelouque (Euphasen : Qvarteron eller Mamblou - Mestive - hvit) :

Image

soit 7 générations pour revenir au blanc et non 6... sacré programme... mais sans adoucissant

knatte
Suédonaute accro
Suédonaute accro
Messages : 1525
Inscription : 15 mai 2005 20:52

Re: Beskrifning öfver svenska vestindiska ön St. Barthelemi

Message par knatte » 21 juin 2011 04:57

JacquesG a écrit :Mais oui, j'avais confondu avec un autre passage... :oops:
Dit-on griffon pour greif en ce qui concerne le métissage ? Jag vet inte.
Il me semble avoir vu "le griffe", "la griffon[n]e" mais je ne suis pas un expert vraiment ;

Avatar de l’utilisateur
JacquesG
Suédonaute Permanent
Suédonaute Permanent
Messages : 3149
Inscription : 02 janv. 2005 15:01
Niveau de suédois : Avancé
Localisation : Dijon, France
Contact :

Re: Beskrifning öfver svenska vestindiska ön St. Barthelemi

Message par JacquesG » 21 juin 2011 09:22

Bon, voici à quoi ressemblait le "pilori" = "piquet de la honte" :

Il se composait de deux planches, deux piquets étaient fichés en terre, de deux aunes de hauteur, , entre ces piquets était fixé la planche inférieure, à environ 1 aune 1/2 du sol, la seconde était était simplement posée au dessus, réunie à celle du dessous d'un côté par une charnière, de l'autre avec deux crochets et un (överlägg) auquel on pouvait mettre un cadenas ; entre ces planches était creusé un trou rond prévu pour le cou, un un plus petit de chaque côté pour les bras ; lorsque quelqu'un devait y être attaché, alors on soulevait la planche du haut, et le criminel y était introduit la tête et les bras en avant. Le "piquet de la honte" était si long que l'on pouvait en mettre plusieurs en une seule fois.

Rien de bien original en somme !

Suite et fin sans doute demain... :oeuf:
Dernière modification par JacquesG le 21 juin 2011 18:12, modifié 1 fois.

Répondre

Revenir à « Saint Barthélemy »