Page 18 sur 24

Re: comment les suedois percoivent la france et les francais

MessagePosté: Mar Mai 11, 2010 6:06 pm
par chager
en fait quand on a l'âme voyageuse on ne se pose pas trop ce genre de question
puisque chaque fois que l'on change de pays on se met au rang des autochtones
où on ne tiens pas longtemps
en fait il faut toujours séparés les français du mois d'Août et ceux qui vivent en permanence

Re: comment les suedois percoivent la france et les francais

MessagePosté: Mer Mai 12, 2010 6:09 pm
par erico
ah exellent ! tu ma fait trop rire Junkboy 94!! :lol: :D :lol: :lol: je trouve ton analyse parfaite ,et ta description de la maniere dont les gens regardent venir l étranger ,l observe,puis continuent leur train train quotidien et trés bonne.je trouve aussi que contrairement a beaucoup tu dis raconte les choses tel quels sont. gratis ! c est si courant que cela , on peut en effet aimer la Suede ,ce qui est sans aucun doute ton cas et en meme tant ne pas etre complétement aveuglé.

Re: comment les suedois percoivent la france et les francais

MessagePosté: Jeu Mai 13, 2010 12:48 am
par swedie
Bonjour tout le monde !
Oui, je ne suis qu'un novice ici.
Je suis revenu sur ce forum après m'être inscrit il y a quelque temps, précisément pour ce sujet qui me titille l'esprit aussi.
En espérant participer davantage dans le futur.

A la suite des 18 pages de réponse, je trouve celle de Junkboy 94 comme la plus élaborée, donc merci.
En vrac quelques commentaires.

Concernant le fait que les Suédois ne sont pas spécialement attentifs à une personne qui essaient de parler le suédois :
Dans mon cas de provincial dans une toute petite ville, la bibliothèque municipale n'a aucun ouvrage sur le suédois. Quant à la commande de livres, elle est apparemment faisable uniquement auprès de 2 librairies parisiennes.
Bref, tout ça pour dire qu'apprendre le suédois pour quelqu'un dans ma situation relève du parcours du combattant, et donc requiert beaucoup de courage et de motivation.
En comparaison, l'apprentissage du français par les étrangers est facilitée par l'existence de nombreux réseaux (tels que l'Alliance Française), des objets culturels globalement plus accessibles, et aussi par une possibilité bien meilleure à l'école de suivre des cours de français.
D'après ce que j'ai pu lire sur ce forum et beaucoup d'autres sites et forums, les Français sont unanimement perçus comme arrogants.
Il y a certes une part de vérité là-dedans. Mais si j'avais la chance d'aller en Suède et que personne autour de moi n'apprécie que je fasse des efforts, je ne sais pas si je ne serais pas chagriné au bout d'un certain temps.
Certes nous vivons dans un monde où la sollicitude est rare, mais faire l'effort d'apprendre une langue parlée uniquement dans un seul pays et quelques autres territoires en tant que langue officielle, dans le seul but de découvrir une culture, une histoire et les gens qui les font vivre toutes deux, pourrait au moins être apprécié un minimum.

Concernant le doublage :
Je suis un partisan du doublage.
On peut contester sa qualité, mais là n'est pas la question.
On ne peut pas reprocher aux Français de parler mal si on ne fait pas la promotion de la langue française correcte.
Je tiens également à dire que le français est la langue officielle, et que donc toute production mise à la disposition du public en France se doit d'être traduite.
Il faut aussi se rendre compte que tout le monde n'a pas fait des études et donc tout le monde n'est pas capable de comprendre un film ou un épisode de série en VO.
D'autres préfèrent le confort du doublage plutôt que de perdre le fil en suivant les sous-titres.
Le mieux est d'offrir le choix. Mais si ce n'est pas possible, le français doit rester l'option par défaut.

Concernant certains clichés tenaces :
Comme le beret, la consommation quotidienne de vin, le fait que nous sentons mauvais.
Je ne croise que rarement des gens avec des berets, et encore ce sont des vieux.
Quant au vin, personnellement, je n'en bois qu'à de très rares occasions. Idem pour tous les gens que je connais.
Je prends une douche tous les jours, voire même deux si ça devient nécessaire parce-que j'ai transpiré. Des gens qui sentent mauvais, c'est sans doute quelque chose d'international. Alors pourquoi ce constat colle à la peau des Français ???
J'ai même lu à de nombreux endroits sur Internet qu'en Amérique du Sud, on pense souvent que les Françaises ne se rasent jamais les jambes. Mystère pour comprendre d'où cette croyance vient ...

Concernant la façon de juger la France :
Comment peut-on porter un jugement sur la France en n'ayant vu que Paris ?
Certes, sur le plan monuments historiques et musées, c'est certainement la référence nationale. Mais il n'y a pas que cela.
Il ne me viendrait jamais à l'esprit de visiter Londres et de penser que tous les Anglais se comportent de la même façon que les Londoniens. Ou, pour parler de Suède, considérer que Stockholm = Suède.
La France présente de grandes différences entre petites et grandes villes, et encore plus entre petites/moyennes villes et Paris.
Tout simplement, l'hétérogénéité est inhérente à la France de par sa position géographique au milieu d'autres géants culturels que sont l'Allemagne, l'Espagne et l'Italie.

Ce post sera sûrement jugé xénophobe par certains, mais chacun a le droit d'exprimer son opinion.
Je trouve dommage que l'image de la France soit si dégradée à l'étranger. Sans doute avons-nous une part de responsabilité en surestimant notre pays, sa culture, sa langue, ses valeurs, ...
Je suis passé ces derniers mois par une période où tout ce qui était français était forcément moins bien que ce qui se trouve dans d'autres pays. Ca m'a donné de l'énergie pour aller apprendre plein de choses sur les autres cultures, mais avec le recul c'était un sentiment inconscient de malaise envers ma culture française qui a prédominé.

Je crois que le plus difficile est de concilier une ouverture d'esprit maximale vers les autres cultures pour s'en enrichir, avec une considération saine et raisonnable de sa propre culture.
Je suis très loin de cet idéal, et je n'ose imaginer le temps qui me faudra pour y parvenir.
Et sans doute ne suis-je pas le seul ;)

Re: comment les suedois percoivent la france et les francais

MessagePosté: Jeu Mai 13, 2010 9:30 am
par erico
ton post Swedie ,n est pas du tout xenophobe , mais plein de bon sens , merci pour tes observations!

Re: comment les suedois percoivent la france et les francais

MessagePosté: Ven Mai 14, 2010 1:37 pm
par Junkboy94
erico a écrit:ah exellent ! tu ma fait trop rire Junkboy 94!! :lol: :D :lol: :lol: je trouve ton analyse parfaite ,et ta description de la maniere dont les gens regardent venir l étranger ,l observe,puis continuent leur train train quotidien et trés bonne.je trouve aussi que contrairement a beaucoup tu dis raconte les choses tel quels sont. gratis ! c est si courant que cela , on peut en effet aimer la Suede ,ce qui est sans aucun doute ton cas et en meme tant ne pas etre complétement aveuglé.


Évidemment que j'aime la Suède (et les autres pays du Nord aussi). J'y ai vécu, j'ai étudié les langues scandinaves en France et là-haut et j'ai une vraie passion pour les gens, la culture et les êtres humains de sexe féminin qui ont les cheveux blonds, qui font seize sports par jour et qui arrivent chez moi avec une bouteille de whisky en disant "l'alcool est trop cher en boîte, on boit chez toi?"
Mais je pense juste que lorsque l'on vit à l'étranger, on ne peut pas forcer les gens à vivre comme nous. Ma femme est originaire de Hong Kong et quand je retourne là-bas une fois par an, je te jure que c'est vrai : Je trouve les Hong Kongais plus proche des Français que les Suédois! Si un jour tu es amené à vivre en Angleterre (je parle pas de Londres, encore une fois on parle bien du pays et pas de la capitale), tu verras à quel point ils sont bizarres ces gens-là! Ptêt même plus bizarre que les Vikings, enfin les Varègues, if you know what I mean...

Re: comment les suedois percoivent la france et les francais

MessagePosté: Ven Mai 14, 2010 8:07 pm
par julien.fr/se
swedie a écrit:
Je prends une douche tous les jours, voire même deux si ça devient nécessaire parce-que j'ai transpiré. Des gens qui sentent mauvais, c'est sans doute quelque chose d'international. Alors pourquoi ce constat colle à la peau des Français ???


Peut être tout simplement parce que depuis des années les sondages montrent qu'en moyenne, les français achètent genre un savon et un déo par an...


swedie a écrit: J'ai même lu à de nombreux endroits sur Internet qu'en Amérique du Sud, on pense souvent que les Françaises ne se rasent jamais les jambes. Mystère pour comprendre d'où cette croyance vient ...


En fait c'est plutôt en Amérique du Nord. Va savoir.

Re: comment les suedois percoivent la france et les francais

MessagePosté: Ven Mai 14, 2010 8:16 pm
par julien.fr/se
julien.fr/se a écrit:
swedie a écrit:
Je prends une douche tous les jours, voire même deux si ça devient nécessaire parce-que j'ai transpiré. Des gens qui sentent mauvais, c'est sans doute quelque chose d'international. Alors pourquoi ce constat colle à la peau des Français ???


Peut être tout simplement parce que depuis des années les enquêtes montrent qu'en moyenne, les français achètent genre un savon et un déo par an...


swedie a écrit: J'ai même lu à de nombreux endroits sur Internet qu'en Amérique du Sud, on pense souvent que les Françaises ne se rasent jamais les jambes. Mystère pour comprendre d'où cette croyance vient ...


En fait c'est plutôt en Amérique du Nord. Va savoir.

Le pire représentant de la France à l'étranger étant bien sûr le touriste français. Sauf que le touriste français qui se rend en Scandinavie est à mon avis différent du touriste qui va à Djerba ou Hammamet en voyage organisé. Donc la Suède ne recevrait pas la pire image possible de la France... :wink:


Re: comment les suedois percoivent la france et les francais

MessagePosté: Ven Mai 14, 2010 9:40 pm
par swedie
J'entends bien ce que tu dis julien.fr/se, mais mon post se voulait un peu plus complexe que ça.

Notamment, je soulève le problème qu'on ne peut pas juger les Français de cette façon.
De la même façon qu'on ne peut pas dire connaître la France en jugeant Paris, on ne peut pas non plus juger les Français en extrapolant les comportements des touristes français.
Je n'ai malheureusement eu la chance que de voyager très peu, donc je ne peux raisonnablement pas dire comment je me comporte en tant que touriste.
Mais prenons la position inverse : quand vous voyez un étranger - touriste ou pas - faire quelquechose de bizarre ou choquant en tant que Français, est-ce que vous vous dites que c'est la même chose pour tous les gens de ce pays ? Je crois que non, vu que vous êtes tous de grands voyageurs donc ouverts :)
-> ce que je veux dire ici, c'est que l'image négative des Français est peut-être véhiculée et entretenue par des personnes qui connaissent mal notre pays et ses habitants, et qui n'hésitent pas à faire des généralités à partir de cas particuliers.

Re: comment les suedois percoivent la france et les francais

MessagePosté: Ven Mai 14, 2010 10:17 pm
par julien.fr/se
Je n'ai fait que corriger des points de détails.

La part de stéréotype dans une réputation n'est pas négligeable, elle dépend du degré d'ouverture et d'éducation de celui qui émet un avis. Aux USA les stéréotypes vont bon train, car les masses sont peu éduquées et voyagent peu. En plus les media les confortent dans leur ignorance...

Une réputation dépend de stéréotypes, de l'impression laissée par les ressortissants rencontrés, de la connaissance de l'histoire et de l'actualité d'un pays.

Mais au final la réputation on s'en fout, ou plutôt on devrait s'en foutre. La nationalité ne dit qu'une petite partie de ce qu'est un homme. Si tu veux vraiment savoir, tu prends Ryan Air et tu vas vérifier par toi-même à Stockholm ou Göteborg ce que pense des français l'homme (ou la femme) de la rue.

Maintenant mon avis personnel est que les français font tout ce qu'il faut pour être mal vus. C'est pourquoi je les fuis comme la peste à l'étranger. Sauf les expats et les résidents permanents, qui eux témoignent souvent d'un tout autre état d'esprit.

Ensuite, l'avis des étrangers nous éclaire souvent sur ce qui se passe chez nous, en bien comme en mal. En ce sens les français gagneraient à voyager plus et à écouter, afin de se rendre compte que la France est à côté de la plaque plus souvent qu'ils ne le pensent.

Re: comment les suedois percoivent la france et les francais

MessagePosté: Ven Mai 14, 2010 11:15 pm
par swedie
julien.fr/se a écrit:Mais au final la réputation on s'en fout, ou plutôt on devrait s'en foutre.
Je crois qu'il va être très difficile qu'on soit d'acccord tous les deux ! haha ! (pas taper. divergence d'opinion amicale)
Je suis de ces personnes pour lesquelles l'avis des autres est très important. Non pas pour me complaire dans un narcissisme, mais précisément pour avoir une autre opinion que la mienne sur comment je me comporte et essayer de corriger, ou au moins de me questionner. Par exemple, j'ai un pote qui a des idées politiques radicalement différentes des miennes, et je me suis beaucoup plus enrichi politiquement parlant qu'en discutant avec les gens de même sensibilité politique que moi.
Donc, oui, et c'est d'ailleurs le sujet du topic, ce que les étrangers pensent des Français et de la France m'intéresse. C'est drôle ou ça fait mal, selon les cas.

julien.fr/se a écrit:Maintenant mon avis personnel est que les français font tout ce qu'il faut pour être mal vus. C'est pourquoi je les fuis comme la peste à l'étranger.
Wow ! T'es si fâché que ça avec nous autres compatriotes ? J'espère que les personnes sur le forum arriveront à te convaincre que nous ne sommes pas la peste haha ! ;P


Pour en revenir un peu plus au sujet, quelques questions aux personnes qui ont séjourné en Suède :
- La famille royale descend d'un Français (il y a très longtemps, mais quand même).
Est-ce que tous les Suédois le savent ?
- Quelle est la place de l'apprentissage du français à l'école en Suède ?
En France, des langues (comme le russe ou le chinois) auparavant considérées comme exotiques, sont devenues très populaires. Est-ce que le français a ce rang d' "exotique" en Suède ?

Re: comment les suedois percoivent la france et les francais

MessagePosté: Sam Mai 15, 2010 9:16 pm
par LaFred
swedie a écrit:
Pour en revenir un peu plus au sujet, quelques questions aux personnes qui ont séjourné en Suède :
- La famille royale descend d'un Français (il y a très longtemps, mais quand même).
Est-ce que tous les Suédois le savent ?
- Quelle est la place de l'apprentissage du français à l'école en Suède ?
En France, des langues (comme le russe ou le chinois) auparavant considérées comme exotiques, sont devenues très populaires. Est-ce que le français a ce rang d' "exotique" en Suède ?


Tous les suédois savent que bernadotte était franacais oui..
Le francais est en déclin tout comme l'allemand. Le francais ets une langue difficile et impossible à écrire c'est l'opinion commune. De lá à la qualifier d'exotique je n'irais pas là... Le chinois est aussi en plein essor!

Re: comment les suedois percoivent la france et les francais

MessagePosté: Sam Mai 15, 2010 9:42 pm
par swedie
LaFred a écrit:Le francais est en déclin tout comme l'allemand. Le francais est une langue difficile et impossible à écrire c'est l'opinion commune. De lá à la qualifier d'exotique je n'irais pas là... Le chinois est aussi en plein essor!
Même si c'est difficile à juger en tant que natif, je pense aussi que le français est très compliqué.
Autant sa prononciation semble être grandement simplifiée : quand on essaie d'apprendre une langue étrangère, il y a toujours plein de sonorités nouvelles.
Autant son appartenance aux langues romanes font que sa conjugaison est remplie d'irréguliers et avec davantage de temps que les langues germaniques.

Alors c'est l'espagnol qui est majoritairement choisi en LV2 ?
D'ailleurs, est-ce que les écoliers suédois ont une LV2 obligatoire, et à partir de quel âge ?

Re: comment les suedois percoivent la france et les francais

MessagePosté: Dim Mai 16, 2010 1:25 pm
par erico
mon fils va rentrer en classe 7(l equivalant de la cinquieme enfrance , je crois) ,et en ce moment il fait justement le choix de sa langue vivante 2 , le choix et a faire entre l´espagnol ,l allemand ,le francais ou du perfectionnement en suedois ou anglais, il parle bien sur deja correctement francais et j ai un peu peur qu il s ennuis en classe , alors il va surement prendre l espagnol , qui en ce moment et assez dans l´air du temp.il faut dire que dans mon coin il y a pas mal de ressortissant d´amerique du sud.Le chinois a mon avis ne doit pas souvent etre proposé , pas pour les gamins de 12 ans en tout cas!!

Re: comment les suedois percoivent la france et les francais

MessagePosté: Lun Mai 17, 2010 9:57 am
par swedie
Du perfectionnement en suédois ?!!
Tu veux parler d'étude de littérature suédoise, ou de cours pour mieux parler le suédois ?

Du perfectionnement en anglais ?!!
Ils ne sont pas tous déjà quasi-bilingues avec l'anglais qu'ils se mangent matin, midi et soir ? ^^

Re: comment les suedois percoivent la france et les francais

MessagePosté: Lun Mai 17, 2010 11:01 am
par erico
c est en realité plutot une option que l´on propose (j ai crus comprendre) au cancre ,ou peut etre aussi aux enfants de refugiés qui n´on pas le niveau requis , c est surement pas une si mauvaise idées de proposer aux gamins de parler correctement la langue suedoise , l´anglais ,avant de s´engouffer dans l´echec assuré d´apprendre une 3eme langue,avant de maitriser la 1ere et bien sur la 2eme.Mais cela reste un choix que l´enfant fait lui méme avec ses parents. Les enfants d´origine étrangere ont aussi la possibilité si ils le desirent ,si il y a un prof de disponible.... et si il y a au moins 5 enfants qui le desire dans la commune...bref..la possibilitée de recevoir des cours de sa langue maternelle.
je suis moi -méme rarement daccord avec le systéme proposé aux enfants en Suede..mais pour les langues ,c´est pas mal du tout.je trouve fantastique les resultat qu íls obtiennent en anglais...c. est vrai qu ´un gamin de 12 ans parle,et comprend deja l´anglais....en france on en est encore au moyen age,sur l´apprentissage des langues.