9ème Festival du Film Français

Pour tout ce qui se rapporte à la culture suédoise.

Modérateurs : suede, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
gryningen
Suédonaute bavard
Suédonaute bavard
Messages : 638
Inscription : 15 janv. 2004 00:06
Niveau de suédois : Avancé
Localisation : La Châtre
Contact :

9ème Festival du Film Français

Message par gryningen » 30 avr. 2007 09:31

Il commence ce vendredi 4 mai jusqu'au 7 juin au Bio Sture, à Stockholm,
au Hagabion, à Göteborg du 25 mai au 7 juin, et à Malmö et Lund -Spegeln et Kino- du 18 au 31 mai.

Le site internet n'est pas encore à jour, mais l'adresse est toujours la même:
http://www.franskfilm.se/index.php?page=Film&u=19

La carte 6 films vous coûtera 330 skr.

Alors venez pratiquer cette langue étrange et difficile qu'est le français!

Avatar de l’utilisateur
gryningen
Suédonaute bavard
Suédonaute bavard
Messages : 638
Inscription : 15 janv. 2004 00:06
Niveau de suédois : Avancé
Localisation : La Châtre
Contact :

Message par gryningen » 04 mai 2007 13:59

Parce qu'ils sont méchants
Parce qu'ils ont des dents
Moi, jaime les grands requins blancs
:danse2:

Vous avez toujours rêvé de prendre votre revanche sur le jury idiot qui n'aimait pas votre télécrochet?
sur le professeur qui regardait au-dessus de votre épaule pendant une épreuve de bac?

La Tourneuse de Pages (aka En Studie i Hämnd) est un film pour vous.

La Tourneuse de Pages, film de Denis Dercourt qui fait l'ouverture du festival ce soir est un film sur les bienfaits de la vengeance.

Dans une ambiance à la Henri-Georges Clouzot/Claude Chabrol, les spectateurs suivent la dislocation de la vie d'une concertiste.

Affamés car vous savez que la vengeance est un plat qui se mange froid?
Venez vous consoler en trinquant avec nous ce soir à 18H45 mais vérifiez d'abord qu'il reste des billets :twisted:

Avatar de l’utilisateur
trucker
Modérateur
Modérateur
Messages : 8018
Inscription : 19 mai 2004 20:28
Contact :

Message par trucker » 04 mai 2007 14:08

Il parait qu'il est bien ce filme mais je ne l'ai pas vu.

Avatar de l’utilisateur
gryningen
Suédonaute bavard
Suédonaute bavard
Messages : 638
Inscription : 15 janv. 2004 00:06
Niveau de suédois : Avancé
Localisation : La Châtre
Contact :

Message par gryningen » 05 mai 2007 23:06

Il est froid et calculateur comme ce début de festival 8)
Je sors de la projection du Serpent d'Eric Barbier, une histoire encore de vengeance liée à un traumatisme vécu dans l'enfance.
Clovis Cornillac rappelle un peu Harry dans le film de Dominik Moll, il veut du bien au personnage d'Yvan Attal, mais au plus profond de lui-même, ce sont d'autres motivations qui le précipitent dans la vie privée de cet ancien camarade d'école. :twisted:
A voir si vous en voulez à un ancien camarade de classe.

Avatar de l’utilisateur
chager
Modérateur
Modérateur
Messages : 9149
Inscription : 29 avr. 2004 21:30
Niveau de suédois : Moyen
Localisation : Normandie

Message par chager » 06 mai 2007 10:59

gryningen a écrit :Il est froid et calculateur comme ce début de festival 8)
Je sors de la projection du Serpent d'Eric Barbier, une histoire encore de vengeance liée à un traumatisme vécu dans l'enfance.
Clovis Cornillac rappelle un peu Harry dans le film de Dominik Moll, il veut du bien au personnage d'Yvan Attal, mais au plus profond de lui-même, ce sont d'autres motivations qui le précipitent dans la vie privée de cet ancien camarade d'école. :twisted:
A voir si vous en voulez à un ancien camarade de classe.
moi j'en veux a trucker :twisted:

que faire docteur Jekyll :P
Avec le temps et la patience, la feuille du murier devient de la soie

Avatar de l’utilisateur
gryningen
Suédonaute bavard
Suédonaute bavard
Messages : 638
Inscription : 15 janv. 2004 00:06
Niveau de suédois : Avancé
Localisation : La Châtre
Contact :

Message par gryningen » 07 mai 2007 15:07

Tu deviens son copain, tu lui voles la confiance de sa cherie, le respect de sa progeniture, et apres, et apres... non je ne raconterai pas comment Le Serpent .
Dans la categorie des destins croises, je suis aussi allee voir Odette Toulemonde. C etait beaucoup moins oppressant.

Répondre

Revenir à « Culture suédoise : littérature, musique, arts, films »