Dossier : La Suède et l'Europe, partie 4

Faites vos premiers pas en Suède et découvrer un peu plus ce pays de Scandinavie.

Modérateurs : suede, chager, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
suede
Site Admin
Site Admin
Messages : 12823
Inscription : 12 juil. 2002 18:09
Niveau de suédois : Avancé
Localisation : Sundsvall
Contact :

Dossier : La Suède et l'Europe, partie 4

Message par suede » 28 févr. 2004 11:07

Voici un dossier préparé par Philippe Denis, http://www.philippedenis.fr.tc , dans le cadre de son cours d'histoire.
Suite de : http://www.photos-suede.com/forum/sweden-ftopic477.php

5. Etude du comportement du peulple suédois
La réussite du modèle suédois a culminé en 1971, quand le pays était le plus riche du monde. Le modèle a subit des corrections, mais les Suédois, à tort ou à raison, continuent à se représenter leur pays comme l’avant-garde du monde. Ils attribuent une valeur élevée à des avancées sociales comme le tutoiement généralisé, l’interdiction de gifler un enfant qui est inscrit dans la loi ; le congé parental ; l’égalité absolue des sexes ; la solidarité entre riche et pauvre. La nécessité de s’adapter n’est pas rejetée, mais ce qui vient d’ailleurs, du continent européen en particulier, reçoit d’abord la méfiance. Les Suédois s’accrochent à l’idée que leur société est unique et qu’elle constitue une avant garde, égalitaire, tolérante, pacifique et démocratique. Pourtant le meurtre de la ministre des affaires étrangères Anna Lindh et celui d’Olof Palm en 1986 invitent à revoir ses propos. Cet assassinat n’est pas le seul fait qui remet cette société en question : le taux de criminalité qui est en constante augmentation de 6% chaque année contre -1.3% en Belgique. Ou encore ces meurtres commis sans mobile par des « fous ». Je cite un exemple car il faut ce rendre compte de la cruauté de la chose : « un homme fou attaque deux vieilles dames à l’aide d’un gourdin garnit de pique » ou encore « un homme agresse sauvagement un vieillard dans un couloir de métro » ou encore « une quinquagénaire fonce dans une ruelle fréquentée de la capital, tuant deux piétons ».Ce phénomène que l’on ne peut nommer par un nom ou trouver d’où il vient, ne touche pas seulement les jeunes comme on vient de le voir. Ceux ci devraient se trouver dans un Asile psychiatrique mais, comme les Etats-Unis, la Suède a décidé de les fermer à fin de réduire le coût au niveau budgétaire. Ils ont décidé d’adopter un traitement à domicile qui ne marche pas visiblement. « La Suède possède un des systèmes de santé les plus développés au monde » : disent-ils. Hors certain malade doivent attendre plusieurs mois pour se faire opérer. Ou comme le dit Göran Rosenberg, journaliste, écrivain, essayiste et ex rédacteur en chef du magazine Moderna Tider : « Les malades sont dehors, pratiquement livrés à eux-mêmes, c’est une situation ingérable, mais c’est comme ça ! ».
Mais l’exemple le plus préoccupant dont on va parler, avant de s’attaquer aux différences que nous reprochent les suédois, est le racisme. Une part de la population se contente de dire que les étrangers sont mieux intégrées en Suède que partout ailleurs. Il est vrai qu’au niveau social (emploi), il y a moins de discrimination qu’en France. Mais il ne faut pas se leurrer, car la formation de ghetto à la périphérie de Stockholm constitue un danger permanent. Mais le plus inquiétant, et que la majorité des Suédois ignorent, est prolifération de mouvements de jeunesse néonazie.


5.1 Les différences
Les différences que les Suédois nous reprochent sont fondées sur des préjugés. Nous allons en citer quelques uns :
 Le préjugé le plus étonnant est sans doute celui qui associent les Européens à de véritable « macho » : c’est-à-dire la femme la bonne à tout faire qui reste au foyer.
 L’égoïsme, le cynisme.
 Le catholicisme.
 La vie urbaine et ses turpitudes, comme la drogue et les boites de nuit.

Je pense pour ma part que « moi », Européen ; je puis dire qu’il n’en est rien pour certains stéréotypes avec lesquels ils nous jugent et qu’ils sont loin de la réalité européenne d’aujourd’hui. Ce que les Suédois ne comprennent pas c’est le fait que l’Europe est vaste donc qu’elle rassemble différentes cultures et donc bien sur que certaines ont des défauts mais il n’y a pas un comportement a avoir quand on devient un Européen.
Beaucoup de Suédois ne disent pas par exemple qu’ils vont en Belgique mais qu’ils descendent en Europe. « L’éloignement géographique a beaucoup façonné cette distance mentale » dit Ake Daun. Je pense plutôt que le Suédois depuis la génération de 1970 a toujours voulu ce différencier du reste du monde et ne vouloir appartenir à personne. Mais le modèle suédois des années 70 est fini !
En bref les Suédois veulent garder leur « indépendance », appelons ainsi, vis-à-vis de l’Europe et le souhait de construire un clan fort ou tout est bien mieux que partout ailleurs :« Samhället ».


6. Conclusion : Pourquoi cette méfiance envers l’Europe ?
Ne nous le cachons pas le Suédois ne s’est jamais senti Européen même quand il a l’adhéré à la U.E. La Suède s’est toujours sentie éloignée géographiquement de l’Europe et par la suite elle a voulu garder cela et cultiver une société élite. Une société qui il faut bien le dire a eut une culminance en 1971 mais qui maintenant comporte quelques maux que le peuple refuse de voir et qui peut devenir à long terme préoccupant. N’oublions pas que la grande idée de la construction européenne est née au lendemain de la seconde guerre mondiale qui vit la moitié du contient dévasté. La Suède, pays neutre, fut épargnée donc peut être qu’ils n’y voient aucun avantage à devenir Européen. La Suède se veut différente de tous et refuse de ce mettre dans la lignée européenne si t’elle est leur souhait !
La suite ici : http://www.photos-suede.com/forum/sweden-ftopic479.php
Dernière modification par suede le 02 mars 2005 15:37, modifié 2 fois.

Avatar de l’utilisateur
suede
Site Admin
Site Admin
Messages : 12823
Inscription : 12 juil. 2002 18:09
Niveau de suédois : Avancé
Localisation : Sundsvall
Contact :

Message par suede » 29 févr. 2004 11:56

Commentez volontiers cet article dans le premier message du dossier : http://www.photos-suede.com/forum/sweden-ftopic475.php


François

Verrouillé

Revenir à « Premiers pas en Suède »