Après la paces, la Suède?

Questions et discussions sur les études en Suède y compris les logements étudiants.

Modérateurs : suede, LaFred, Modérateurs

Répondre
BrayanL
Nouveau Suédonaute
Nouveau Suédonaute
Messages : 6
Inscription : 24 mai 2015 21:53

Après la paces, la Suède?

Message par BrayanL » 24 mai 2015 22:27

Bonjour à tous!
Je suis nouveau sur ce site, donc je vous prie d'être indulgent avec moi et mes fautes d'orthographes...
Je sais que le sujet a été largement abordé, mais je n'ai pas trouvé dans les discussions lues les réponses à mes questions ou à ma situation un peu particulière.
Bon voilà, je vous fais un bref résumé de mon problème :

Dès la 1er S j'ai été séduit par l'idée de faire médecine à l'étranger, et à l'époque ayant pas mal voyagé au canada et aux USA, je me suis très vite orienté vers la possibilité de poursuivre mes études là bas.
Malheureusement les conditions d'admission et surtout les équivalences entre diplômes étant ce quelles sont, j'ai dû après mainte recherches et mois de préparation abandonner l'idée. Et c'est résigné (mais tout de même intéressé, parce que je ne me vois pas faire autre chose) que je me suis inscrit en PACES après ma terminale S.
Il s'avère que je n'ai pas eu la maturité suffisante pour passer le numérus clausus au premier essai, et je suis actuellement en fin de deuxième PACES (j'attends mes résultats mais je ne penses pas qu'ils soient plus concluant (je suis très pessimiste ^^) , toujours démoralisé par cette idée d'étude à l'étranger... bref). Et puis récemment j'ai découvert la Suède, et là ça à fait tilt !
Je pense donc essayer de m'inscrire en médecine en Suède (ce qui me redonne le sourire perdu depuis bien longtemps, et la motivation qui va avec! :) ).

Après pas mal de recherche, j'ai donc compris que l'admission se faisait sur dossier et que ce dossier comprenait les notes du bac (et des années lycées?). J'ai lu un article Remède où une étudiante partie étudier en Suède disait qu'il suffisait d'avoir plus de 13,7 pour être admis (en fonction des fac bien sûr). Et qu'elle était partie là bas sans parler le suédois et avait appris la langue au sein même du pays (voilà l'article : http://www.remede.org/documents/une-fra ... kings.html).
Mais je reste sceptique sur mon acceptation malgré mes bonnes notes au bac S : 15,4 et mention bien, avec 17 en maths, 19 en SVT, 17 philo (mais ça ça ne compte pas je suppose), 16 en anglais, 13 en allemand, et le français + histoire faisant baisser la moyenne ^^
Pensez vous que ce sera tout de même suffisant pour être accepté?

Qui plus est, je ne parle pas du tout la langue, et donc je voulais savoir si il était préférable pour moi d'aller faire un an de suédois en Suède, puis de m'inscrire en médecine au risque de "perdre" une année supplémentaire après déjà 2 paces pas forcément concluantes (sachant que je ne suis pas loin de passer en médecine tout de même parce que je suis pas loin du NC, et qu'en plus j'ai de forte chance d'être prit en odontologie...)? Tout en gardant en tête que même après mon année de suédois je pourrais ne pas être pris en médecine là bas...

Voilà, désolé pour le petit roman, et pour le conte de ma vie qui ne vous intéresse pas forcément, mais ça me semblait important pour mettre en place le contexte. Je vous remercie d'avance pour vos réponses, et vous prie de m'excuser aussi pour le petit roman ^^

bech
Modérateur
Modérateur
Messages : 1572
Inscription : 18 oct. 2007 15:02
Localisation : Région Occitanie Pyrénées-Méditerranée
Contact :

Re: Après la paces, la Suède?

Message par bech » 25 mai 2015 19:31

Déjà pour PACES, il a fallu que je cherche la signification. J'ai trouvé Première Année Commune aux Études de Santé.

Si tes parents peuvent te payer une année d'études en suède juste pour apprendre la langue, peut être que ça suffira pour les formalités administratives de long séjour (obtention d'un personummer et pourquoi pas permis de travail pour des petits boulots).
C'est sûr qu'en maîtrisant bien le suédois (en un an sur place, ça devrait aller), ça t'ouvrira davantage de facs. Sinon, l'autre idée serait de commencer tes études de médecine en anglais.

Pour les "détails" :
- accès au cours de suédois de SFI avec juste l'intention de rester en suède plusieurs année (et un peu d'autonomie pour vivre là bas dans les premiers temps),
- difficultés d'études de médecine en suède (avec notamment la loi de l'offre et de la demande),
- ...
je laisse à d'autres la possibilité de répondre.

En tout cas, les précisions que tu as données sur les études que tu as faites et tes intentions sont très utiles.
bech : comme Bernard Ch....... Pourquoi chercher à faire un pseudo compliqué ?

Sites Internet: http://bech.free.fr , http://chansonbech.tuxfamily.org/ , http://libremail.tuxfamily.org/ , http://nouvellepeau.free.fr , http://apertiumtrad.tuxfamily.org

BrayanL
Nouveau Suédonaute
Nouveau Suédonaute
Messages : 6
Inscription : 24 mai 2015 21:53

Re: Après la paces, la Suède?

Message par BrayanL » 26 mai 2015 02:35

Tout d'abord merci Bech pour ta réponse très pertinente et tout aussi instructive.
C'est en me relisant qu'effectivement je me suis rendu compte que je n'avais pas précisé ce qu'était la PACES. Comme tu as pu le lire sur internet c'est tout simplement le nom de la première année de médecine (commune avec les filières odontologie, maïeutique et pharmacie pour ma fac).

Après avoir poursuivit mes recherches sur les études en Suède, je me suis rendu compte que j'avais négligé un détail qui a sont importance... Les inscriptions pour le semestre de printemp (rentrée septembre) sont closent depuis janvier.
Info qui m'a finalement décidé à changer un peu mes plans, dans le sens où je pense faire mon éventuelle année d'odontologie ou de Medecine (si j'y suis accepté évidemment) tout en prenant des cours de Suédois (et de renforcement en anglais tant qu'à faire) de mon côté. De manière à déposer ma candidature en janvier (date limite) en ayant quelques notions de la langue.
Toutefois, je postulerai plutôt dans les facs qui dispensent les cours en anglais, ce qui me permettra de perfectionner mon suédois en parallèle et directement là bas.

Par contre en ce qui concerne la difficulté des études et la loi de l'offre et la demande, si j'ai bien compris, il s'agit du fait qu'à la fin des études ou en vue d'une probable spécialisation on soit obligé d'attendre qu'un poste se libère (ce qui dépend de la ville, les villes du nord étant moins bien desservies qu'au sud) c'est bien ça?
Dans ce cas, peut on considérer un quasi plein emploie en médecine comme c'est le cas actuellement en France, ou alors peut on trouver du chômage dans ce secteur là en Suède?

Je suis ravi de savoir que mes détails t'ont été utile, parce que j'avais vraiment l'impression de trop en donner.
En tout cas je te remercie une seconde fois pour ta réponse.

Avatar de l’utilisateur
suede
Site Admin
Site Admin
Messages : 12823
Inscription : 12 juil. 2002 18:09
Niveau de suédois : Avancé
Localisation : Sundsvall
Contact :

Re: Après la paces, la Suède?

Message par suede » 27 mai 2015 06:57

Bonjour
Tu as obligation de maitriser le suedois (d'avoir le tissu) pour pouvoir étudier en free-mover (non erasmus).
Tes notes devraient te permettre d'être admis mais tu as le problème du suédois.

BrayanL
Nouveau Suédonaute
Nouveau Suédonaute
Messages : 6
Inscription : 24 mai 2015 21:53

Re: Après la paces, la Suède?

Message par BrayanL » 28 mai 2015 12:10

Bonjour Suede.
Merci pour ta réponse.
Tu pense qu'il est possible de passer le TISUS en une année?
Tu me rassure pour mes notes, c'est déjà ça.

Avatar de l’utilisateur
Koala
Suédonaute habitué
Suédonaute habitué
Messages : 163
Inscription : 12 mai 2008 10:36
Niveau de suédois : Avancé
Localisation : Halmstad

Re: Après la paces, la Suède?

Message par Koala » 28 mai 2015 17:14

BrayanL a écrit :Bonjour Suede.
Merci pour ta réponse.
Tu pense qu'il est possible de passer le TISUS en une année?
Tu me rassure pour mes notes, c'est déjà ça.
L'ayant passé (et réussi), au bout de trois essais, et 7 ans en Suède, je pense que c'est un pari risqué.

Le TISUS est censé correspondre à une fin de lycée/début université. Il est certainement possible, pour certaines personnes, de travailler dur et de le passer en une année, mais je pense que la majorité a besoin de plus de temps.

Ceci dit, l'une de mes amies (Suisse allemande d'origine, donc partant avec un avantage certain) l'a passé en deux ans, en y travaillant à temps plein la seconde année.
Français et francophones de Halmstad, écrivez-moi ! Surtout si vous êtes motard(e)s ! :D

BrayanL
Nouveau Suédonaute
Nouveau Suédonaute
Messages : 6
Inscription : 24 mai 2015 21:53

Re: Après la paces, la Suède?

Message par BrayanL » 29 mai 2015 04:41

C'est bien ce qu'il me semblait. Je me doutais bien qu'apprendre le suédois et passer cette examen ne serait pas aussi simple.
Du coup je reviens sur la question sous-jacente : ai-je absolument, nécessairement, besoin du TISUS pour être accepté à l'université suédoise même si le programme est dispensé en anglais?

Avatar de l’utilisateur
Koala
Suédonaute habitué
Suédonaute habitué
Messages : 163
Inscription : 12 mai 2008 10:36
Niveau de suédois : Avancé
Localisation : Halmstad

Re: Après la paces, la Suède?

Message par Koala » 29 mai 2015 10:10

Je pense que, dans certains cas, et si ton profil les intéresse, ils peuvent faire une exception. Tu devrais contacter dès maintenant les universités qui proposent ce que tu veux. Ils sont beaucoup moins "paperasse" (enfin...) qu'en France, et ont tendance à prendre en compte les spécificités, sans nécessairement suivre les règles à la lettre.
Français et francophones de Halmstad, écrivez-moi ! Surtout si vous êtes motard(e)s ! :D

MarieFRSV
Suédonaute intéréssé
Suédonaute intéréssé
Messages : 50
Inscription : 03 mai 2013 12:43
Niveau de suédois : Avancé

Re: Après la paces, la Suède?

Message par MarieFRSV » 29 mai 2015 19:22

BrayanL a écrit :Bonjour Suede.
Merci pour ta réponse.
Tu pense qu'il est possible de passer le TISUS en une année?
Tu me rassure pour mes notes, c'est déjà ça.
Personellement j'ai passé et réussi le TISUS du premier coup, après avoir passé une année en Suède et en le passant un peu plus d'un an après être rentrée en France en juillet 2012. Bon après, j'étais retournée en Suède deux fois (une dizaine de jours en janvier 2013 et tout le mois d'août 2013), j'avais commencé à lire beaucoup de livres pour améliorer mon vocabulaire dès mon retour, et j'avais eu des très bons cours de grammaire pendant mon année (pendant laquelle j'avais vécu en immersion totale, puisque j'habitais en famille d'accueil et j'allais dans un lycée suédois classique).
Je pense que j'aurais été capable de réussir le TISUS dès mai 2013 (donc près de 9 mois après être rentrée), mais je n'ai pas eu la possibilité de le passer à ce moment là à cause de mes examens. Je me suis donc repliée sur la session suivante, en octobre 2013. Par contre, je ne suis pas persuadée que je l'aurais réussi si je l'avais passé dès la session d'octobre 2012 (mon suédois écrit était très moyen, et mon vocabulaire trop limité, ce que j'ai arrangé en lisant beaucoup, genre plus d'un livre par mois).

Donc en gros, je pense qu'il est tout à fait possible de réussir le TISUS en apprenant le suédois très sérieusement pendant un an, si quelques conditions sont réunies:
- motivation,
- des bonnes bases de grammaire dès le début (si possible avec des cours ; personnellement j'avais des cours dit de SprInt: språk introduktion, fait pour des adolescents pour pouvoir aller au lycée suédois, et qui étaient super bien organisés, dans mon lycée),
- des gens avec qui discuter, si possible dès le début, en suédois. C'est dur, et au début les gens vont surement changer de langue pour parler en anglais, mais il faut les forcer un peu. Mon petit frère d'accueil a parlé anglais avec moi jusqu'à 6 mois APRES mon retour en France, quand je suis venue leur rendre visite, même si à ce stade là je n'utilisais plus l'anglais depuis bien longtemps pour communiquer en Suède (et je lui répondais toujours en suédois, ça a juste pris du temps pour qu'il accepte de lui aussi parler suédois).
- commencer à lire rapidement (j'avais commencé les Harry Potter dès mon arrivée en Suède ; pas de la grande littérature, mais vu que je savais déjà ce qui se passait, je pouvais suivre l'histoire sans chercher chaque mot que je ne comprenais pas). Par contre ne fait pas la même erreur que moi, puisque j'ai arrêté de lire en suédois aux alentours de janvier, et ça a freiné le développement de mon suédois écrit et de mon vocabulaire moins familier.
- enfin, idéalement ça serait mieux que tu sois en immersion totale dans une famille d'accueil. Dans ta position, ça pourrait vouloir dire jeune fille au pair :)


Tout ça pour dire que c'est faisable en s'y mettant à fond, ce qui n'était pas franchement mon cas: mon but n'était pas de passer un test écrit, mais de communiquer le mieux possible à l'oral, en pouvant quand même écrire raisonablement bien. Mon niveau oral à la fin de mon année était aux alentours de C1, alors que mon niveau écrit stagnait dans les environs de B1-2, faute d'entrainement adapté. J'avais quand même passé le Nationella provet de suédois niveau fin de collège de manière officielle, et obtenu un MVG (avec une moyenne aux alentours de 9/10 si je me rappelle bien), donc on peut dire que j'écrivais comme une élève de collège peut être? :P

Enfin bref, lycka till, et n'hésite pas si tu as des questions :)
Utbytesstudent 2011-2012, Stockholm

BrayanL
Nouveau Suédonaute
Nouveau Suédonaute
Messages : 6
Inscription : 24 mai 2015 21:53

Re: Après la paces, la Suède?

Message par BrayanL » 29 mai 2015 19:51

Tiens tu vois Koala je n'y avais même pas pensé... Je vais suivre ton conseil et appeler les universités qui m'intéressent. Comme ça au moins je serais fixé sur les exigences pour l'admission et surtout les spécificités relatives à mon dossier haha.
Par contre j'ai déjà contacté l'ambassade de Suède à Paris, et il m'ont dit qu'il devrait exister des universités qui n'exigent pas le fait de parler suédois (les cours étant fait en anglais). Mais enfin bon ils n'avaient pas l'air très sûr.


Merci pour ton excellente réponse MarieFRSV, c'est très rassurant et motivant. Mais comme je l'ai dis plus haut, je vais tout d'abord me renseigner pour savoir si je peux effectivement débuter mes études en anglais tout en prenant des cours de Suédois (en suède donc) à coté, histoire d'éviter d'avoir à passer toute une année à ne faire que du suédois sans rentrer tout de suite dans les études de médecine...
Par contre si effectivement je suis obligé de passer par le TISUS, là je m'y mettrais à fond dès le départ comme tu le conseille et tenterai d'aller en famille d'accueil pour une année (par contre je ne suis pas une fille, donc plutôt jeune homme au pair haha). :D

BrayanL
Nouveau Suédonaute
Nouveau Suédonaute
Messages : 6
Inscription : 24 mai 2015 21:53

Re: Après la paces, la Suède?

Message par BrayanL » 31 mai 2015 00:02

Bon, après quelques recherches, et 2/3 appels, rien ne pourrait être plus certain : pour débuter médecine en Suède, il faut parler le suédois.
Alors c'est partit pour les cours intensifs, les voyages d'études et les lectures en suédois. Objectif TISUS en 1 an (ou un peu plus).
Le commentaire de MarieFRSV était déjà très bon et très complet, mais j'aimerai bien recevoir les avis et commentaires d'autre personnes ayant vécu plus ou moins une expérience de ce type là.

Avatar de l’utilisateur
Koala
Suédonaute habitué
Suédonaute habitué
Messages : 163
Inscription : 12 mai 2008 10:36
Niveau de suédois : Avancé
Localisation : Halmstad

Re: Après la paces, la Suède?

Message par Koala » 31 mai 2015 20:35

Pour résumer le TISUS, il y a trois parties : compréhension écrite, expression écrite et expression orale. Il faut avoir les trois parties pour le valider. Avec deux parties validées seulement, on a le droit de le repasser pendant un an (soit deux autres sessions).

Les thèmes sont assez variés, mais en général, ce sont des thèmes qui incitent à prendre position. La compréhension écrite, de mon expérience et celle de ma compagne, est la partie la plus facile à avoir. Le jury semble être plus compréhensif pour l'oral, si toutefois le candidat est préparé. J'avais eu comme thème à l'oral "média et morale", et Marie un thème imposé entre "éthique et morale" ou "école et société".

Ce que j'ai trouvé le plus difficile est la partie expression écrite, où non seulement les critères "techniques" (grammaire, vocabulaire, qualité de l'expression) semblent primordiaux, mais avant tout, ce qui m'a fait échouer, c'est la structure. Habitué à une dissertation universitaire à la française (j'ai une Licence de la fac de Lettres), j'ai fait les deux premières fois une dissertation totalement hors des clous, pour les normes suédoises. Je ne suis même pas certain de savoir si j'ai vraiment bien passé la troisième fois, ou s'ils me l'ont donné de guerre lasse.


Pour passer le TISUS en un an, sans nécessairement de base en suédois, il va falloir bosser dur !
Français et francophones de Halmstad, écrivez-moi ! Surtout si vous êtes motard(e)s ! :D

Répondre

Revenir à « Etudier en Suède »