Page 3 sur 5

MessagePosté: Jeu Aoû 16, 2007 11:40 pm
par Herr Omar
AudreyL a écrit:
Herr Omar a écrit:
AudreyL a écrit:À part que "resa" est un verbe irrégulier, donc au prétérit, ca donne "reste" et au supin "rest". :arrow: ... skulle jag ha rest. (j'avais laissé passé la faute ... :wink:)



Irrégulier? Je te retire un point.

Pas irrégulier ???
On ne dit pas "jag reser, resade, resat" que je sache !


Groupe 1: baka/bakade/bakat
Groupe 2a: ställa/ställde/ställt
Groupe 2b: köpa/köpte/köpt
Groupe 3 ("kortverb"): tro/trodde/trott
Groupe 4 ("starka verb"): dricka/drack/druckit

+ a certain number of so called irregular verbs

Audrey, je te retire 2 points. Dags att sova kanske?

MessagePosté: Ven Aoû 17, 2007 12:19 am
par Samuel80
Booooooon la mauvaise nouvelle c'est que je connais pas ma conjugaison (pourtant la conjugaison du suédois c'est pas ce qu'il y a de plus sorcier). La bonne nouvelle c'est que je suis pas le seul. :D

MessagePosté: Ven Aoû 17, 2007 12:03 pm
par AudreyL
Herr Omar a écrit:
AudreyL a écrit:
Herr Omar a écrit:
AudreyL a écrit:À part que "resa" est un verbe irrégulier, donc au prétérit, ca donne "reste" et au supin "rest". :arrow: ... skulle jag ha rest. (j'avais laissé passé la faute ... :wink:)



Irrégulier? Je te retire un point.

Pas irrégulier ???
On ne dit pas "jag reser, resade, resat" que je sache !


Groupe 1: baka/bakade/bakat
Groupe 2a: ställa/ställde/ställt
Groupe 2b: köpa/köpte/köpt
Groupe 3 ("kortverb"): tro/trodde/trott
Groupe 4 ("starka verb"): dricka/drack/druckit

+ a certain number of so called irregular verbs

Audrey, je te retire 2 points. Dags att sova kanske?

Kanske ...

C'est vrai, tu as raison.
Quand j'ai appris le suédois, il me semble que la profs mettais quand tous les verbes des groupes 2a à 4 dans une grande catégories "irrégulier", qu'elle divisait ensuite en différents groupes. C'est peut-être pour ca que pour moi, "resa" est un verbe irrégulier ...

MessagePosté: Ven Aoû 17, 2007 2:29 pm
par Samuel80
J'en profite pour demander un truc que je suis pas sûr d'avoir compris dans l'inversion verbe-sujet.

Dans une phrase en om, donc à double-proposition.

L'inversion se fait-elle toujours en début de phrase peu importe la proposition qu'on met en premier ? Ou est-ce que l'inversion suis l'une des proposition où qu'elle soit ?

Je donne un exemple :
Om jag hade blivit gammal skulle jag ha rest.

Mais :

Skulle jag ha rest om jag hade blivit gammal ?
ou
Jag skulle ha rest om hade jag blivit gammal ?

Instinctivement je mettrais le deuxième, mais je me méfie de mon instinct. :D

MessagePosté: Ven Aoû 17, 2007 2:44 pm
par AudreyL
L'inversion du sujet ne se fait QUE dans la proposition principale et seulement SI celle-ci vient après la subordonnée.

Jag skulle ha rest om jag hade blivit gammal.
OU
Om jag hade blivit gammal skulle jag ha rest.

Samuel80 a écrit:Skulle jag ha rest om jag hade blivit gammal ?
ou
Jag skulle ha rest om hade jag blivit gammal ?

La première phrase est une forcément une question puisqu'elle commence par un verbe : Aurais-je voyagé si j'étais devenu vieux ?

Pour la deuxième phrase, pas besoin d'inverser le sujet dans la subordonnée. C'est la principale qui vient en premier là.

MessagePosté: Ven Aoû 17, 2007 3:35 pm
par julien.fr/se
Voici une discussion qui plaîrait (conditionnel :)) à maître Capello.

Personnellement, et mon cas ne doit pas être isolé, je subis en suédois des interférences de ...l'espagnol. Si, si. J'explique pour ceux qui ne parlent pas la langue de Cervantes.

En espagnol, les verbes qui terminent en -a sont ceux du 1er groupe conjugués au présent de l'indicatif ou ceux du 2eme groupe conjugués au subjonctif présent. Bref, ce sont des formes conjuguées.

Ceux qui terminent en -ar ou -er sont des infinitifs.

En suédois, c'est l'inverse...

D'où "åker" au lieu de "åka" dans mon 1er post. Je dois constamment redoubler de vigilence à ce sujet. 15 ans d'espagnol contre 3 mois de suédois à mon rythme, ça ne fait pas encore le poids.

MessagePosté: Ven Aoû 17, 2007 4:37 pm
par Samuel80
Même problème que julien, mais pas à cause de l'espagnol. Rien qu'en français, le -r est la marque de l'infinitif et l'absence de -r la marque de la forme conjuguée. Une sacrée embrouille. Comme le hon/han (alors qu'on est habitué à ce que o soit masculin et a féminin... et quand honom redeviens masculin on s'y perd encore plus).

Merci de ta réponse en tout cas Audrey. C'est nettement plus clair ainsi. J'avais bien besoin d'une petite remise au point sur tous ces points, parce que décidément Assimil est trop pauvre en explications. Je n'ai pas autant l'esprit de déduction qu'ils l'attendent. ;)

Enfin grâce à votre aide je me sens déjà un peu plus à la page, je vais pouvoir attaquer la deuxième vague avec sérénité. Merci encore.

MessagePosté: Ven Aoû 17, 2007 7:59 pm
par AudreyL
Samuel80 a écrit:Enfin grâce à votre aide je me sens déjà un peu plus à la page, je vais pouvoir attaquer la deuxième vague avec sérénité. Merci encore.

Ravie de t'avoir rendu service. Bon courage pour la suite et n'hésite pas à revenir poser des questions quand tu as besoin. J'adore la grammaire et la linguistique ! :D

MessagePosté: Ven Aoû 17, 2007 8:09 pm
par Herr Omar
AudreyL a écrit:
Samuel80 a écrit:Enfin grâce à votre aide je me sens déjà un peu plus à la page, je vais pouvoir attaquer la deuxième vague avec sérénité. Merci encore.

Ravie de t'avoir rendu service. Bon courage pour la suite et n'hésite pas à revenir poser des questions quand tu as besoin. J'adore la grammaire et la linguistique ! :D


Surtout les verbes irréguliers... :lol: :D :lol: :)

MessagePosté: Ven Aoû 17, 2007 8:12 pm
par Bob l'éponge
J'ai lu ces 4 pages avec aciduité (mais bon je le savais déjà à peu près), il faut avouer que ce n'est pas très compliqué (les règles en tout cas, après à appliquer en direct live à l'oral c'est peut-être une autre limonade ..)

C'est quand même vachement similaire à l'allemand (verbe en seconde position, en plus simple quand-même à l'intérieur de la subordonnée) et l'anglais (exacte correspondance de chaque mot des conjugaisons).

Voilà .. y'a plus qu'à appliquer :wink:

MessagePosté: Ven Aoû 17, 2007 8:19 pm
par Herr Omar
Bob l'éponge a écrit:C'est quand même vachement similaire à l'allemand...


... et au norvégien! :lol: :D :shock: 8) :lol: :)

MessagePosté: Ven Aoû 17, 2007 8:23 pm
par Bob l'éponge
MDR!

Ouais .. sauf que au lycée Pasteur de Lille tu as le choix entre allemand et anglais tu vois ... avec option latin mais juste pour le fun ...
Enfin tu avais le choix .. ça a peut-être changé depuis !

MessagePosté: Ven Aoû 17, 2007 9:52 pm
par Samuel80
C'est vrai que le suédois n'est pas une langue excessivement compliquée. Mais elle est assez contre-intuitive par rapport au français. Parfois, je me demande même si ça ne serait pas plus simple de l'apprendre avec une méthode en anglais, car cette langue aide beaucoup.
L'exemple que j'aime citer est celui-là :
vi = nous
ni = vous
Très contre-intuitif en français.
Mais quand on a compris que vi = we en anglais, alors ça va tout seul.

Mais desfois, malgré la simplicité relative du suédois, on n'arrive pas à faire les déductions qui s'imposent pour généraliser. Parce que soyons honnête. Ce n'est pas les deux pauvres exercices dans Assimil qui aident à quoi que ce soit. Alors on se retrouve avec un texte en suédois, sa traduction, et basta. C'est un peu short parfois pour généraliser : on comprend bien que telle structure signifie tel truc en français. Mais pourquoi ? Et ça se décline comment quand on change un paramètre ? Si on n'arrive pas à "deviner" ça, on n'arrive pas à s'approprier la langue.
C'était exactement mon problème avec les phrases en "om".

Après des explications claires et généralisantes (concordance des temps etc.), ça va beaucoup mieux.

MessagePosté: Ven Aoû 17, 2007 9:58 pm
par Herr Omar
Samuel80 a écrit:C'est vrai que le suédois n'est pas une langue excessivement compliquée. Mais elle est assez contre-intuitive par rapport au français. Parfois, je me demande même si ça ne serait pas plus simple de l'apprendre avec une méthode en anglais, car cette langue aide beaucoup.


C'est EXACTEMENT la conclusion à laquelle je suis arrivé - en 1963. Je n'arrivais à rien à partir du français, la manière de penser était trop différente.

MessagePosté: Ven Aoû 17, 2007 10:12 pm
par Bob l'éponge
Oui Samuel je suis d'acc (quoi que j'ai pas bien lu, juste en diagonale), mais pour moi le suédois (en théorie : à l'écrit en tout cas) me parait être la langue (du peu de ce ce que je connais) la plus simple à apprendre, minimaliste au niveau grammaticale.

Mais bon je suis mal placé pour parler ...

(quand tu vois l'évolution depuis l'islandais/norrois, ça calme ! Pragmatiques ces scandinaves .. de là à dire que c'est parce que dans ces contrées barbares il y avait beaucoup de blond(e)s, c'est un pas que je ne franchirai pas :wink: )