Page 2 sur 2

Re: Le métier de traducteur en Suède

MessagePosté: Mar Nov 25, 2008 3:22 pm
par LaFred
danherz a écrit:Il est vrai que téoriquement et déontologiquement parlant on devrait toujours traduire ou faire de l'interprétation vers sa langue maternelle, cependant la réalité est toute autre et je pourrais vous citer de nombreux exemples. Je crois qu l'on peut arriver à une maîtrise presque parfaite d'une langue qui n'est pas sa langue maternelle, en acquérir ses automatismes et être très efficace et précis dans son expression.
Quoi qu'il en soit, je compte apprendre le suédois parfaitement! :D


C'est pour cela que j'ai dit que c'était rare... pas que ca n'existait pas...
Je pense que dans mon domaine (le juridique) il serait mieux si je traduisais de la faire deu francais vers le suédois que l'inverse par exemple... mes connaissances sont plus actulles en droit suédois.

Re: Le métier de traducteur en Suède

MessagePosté: Mar Déc 05, 2017 4:40 pm
par Alex88320
danherz a écrit:Bonjour à tous!

Je suis en train de finir mes études de traduction spécialisée à Paris et mon but et d'aller m'installer en Suède. Le petit problème c'est que ma combinaison linguistique ne comporte pas le suédois (que je suis en train d'apprendre au CCS d'ailleurs). La question est : Est-ce que quelqu'un pourrait me dire si on peut trouver du travail comme traducter/trice en Suède n'ayant pas (encore) le suédois dans sa combinaison linguistique? Est-ce qu'il y aurait quelqu'un parmis vous qui aurait suivi une formation similaire?
Merci d'avance!

Daniela-amoureuse de la Suède...(Suck!) :roll:




Bonjour , je m’appelle Alexandre , je recherche un traducteur/traductrice pour une mobilité de 3 semaines avec mes apprentis en Suède du 28 janvier 2018 au 17 février 2018