Page 2 sur 3

MessagePosté: Mer Aoû 09, 2006 12:42 am
par Le_voilier
LaFred a écrit:
JC a écrit:Et alors ? tu penses peut etre que venir ici sans job est voue a l´echec ?
Vouloir cest pouvoir et contrairement a ce qui se dit, cest loin detre perdu d´avance


Je suis d'accord avec toi JC! Nous sommes plusieurs ici à être venus sans job. je crois même que nous sommes une majorité. Certains ont trouvé un job aprés leurs études, d'autres ont changé de branche le tout est de passer le cap difficile des deux premières années...


laFred j'espère que moi aussi je dépasserai ce cap difficile après les deux premières années. dès fois je comprends plus rien à rien, je pense que c'est la chance qui compte en ce genre de chose, à trouver un job en suède.

MessagePosté: Mer Aoû 09, 2006 8:19 am
par LaFred
Le voilier, la chance on peut l'aider aussi... :D

MessagePosté: Mer Aoû 09, 2006 10:50 am
par suede
La provoquer et la saisir :-)
la chance en elle-mëme ne donne aucun résultat si tu lui tournes le dos.
Je me suis toujours dis que j'ai eu beaucoup de chance. Mais en fait, j'ai saisi les opportunités quand elles passaient en essayant eventuellement de les provoquer.

MessagePosté: Mer Aoû 09, 2006 12:38 pm
par flupke
JC a écrit:Et alors ? tu penses peut etre que venir ici sans job est voue a l´echec ?
Vouloir cest pouvoir et contrairement a ce qui se dit, cest loin detre perdu d´avance


Je prends l'exemple de mon épouse, elle maitrise le Suédois et serait prête à prendre un job quel qu'il soit même sous payé.
On cherche toujours.

MessagePosté: Mer Aoû 09, 2006 12:39 pm
par flupke
LaFred a écrit:
JC a écrit:Et alors ? tu penses peut etre que venir ici sans job est voue a l´echec ?
Vouloir cest pouvoir et contrairement a ce qui se dit, cest loin detre perdu d´avance


Je suis d'accord avec toi JC! Nous sommes plusieurs ici à être venus sans job. je crois même que nous sommes une majorité. Certains ont trouvé un job aprés leurs études, d'autres ont changé de branche le tout est de passer le cap difficile des deux premières années...

Oui et comment peut on manger et se loger durant deux ans sans ressources ???

MessagePosté: Mer Aoû 09, 2006 12:56 pm
par flupke
A propos voici un article sur "how to get a job in Sweden":

http://www.thelocal.se/article.php?ID=4519
en gros:
1) apprends le Suédois
2) sois patient et n'en demande pas trop

;)

MessagePosté: Mer Aoû 09, 2006 1:16 pm
par MeLu
Hmm ça fait peur, mais quand on songe à tous les coups fourrés auxquels on a droit en France (sous-qualifié, sur-qualifié, ne parle pas 5 langues couramment, pas assez d'expérience, trop d'expérience donc instable, trop spécialisé, trop généraliste, trop jeune, trop vieux, vous êtes une femme ça va pas marcher, bien sûr au SMIC pas plus, ...), apprendre le suédois ça parait être une démarche plus simple... :D

Je me trompe ?

MeLu

MessagePosté: Mer Aoû 09, 2006 5:08 pm
par JC
flupke a écrit:
LaFred a écrit:
JC a écrit:Et alors ? tu penses peut etre que venir ici sans job est voue a l´echec ?
Vouloir cest pouvoir et contrairement a ce qui se dit, cest loin detre perdu d´avance


Je suis d'accord avec toi JC! Nous sommes plusieurs ici à être venus sans job. je crois même que nous sommes une majorité. Certains ont trouvé un job aprés leurs études, d'autres ont changé de branche le tout est de passer le cap difficile des deux premières années...

Oui et comment peut on manger et se loger durant deux ans sans ressources ???


On touche a un probleme sensible....
Cest simple d´arriver dans un pays quand papa maman allonge la thune depuis la France. C´est une autre histoire de venir sans rien et de s´integrer sans aide exterieure (petite copine, les parents de machin etc..)

Faut pas se leurrer, les mecs qui sont arrives dans un pays et qui sen sont sortis par leurs propres moyens, on les compte sur une main. Rien quici en Rep Tcheque, tu as un fosse gigantesque entre les stagiaires (venus pour avoir de l´experience) venus de l´ouest et qui en chie pour bouffer le soir parce quils vivent avec 250 euros par mois, et les VIE dont le train de vie est indecent par rapport aux locaux.

Mais ca, cest un sujet tabou. Cest domamge parce que ca permet de comprendre pas mal de choses

MessagePosté: Mer Aoû 09, 2006 5:30 pm
par MeLu
JC a écrit:
flupke a écrit:
LaFred a écrit:
JC a écrit:Et alors ? tu penses peut etre que venir ici sans job est voue a l´echec ?
Vouloir cest pouvoir et contrairement a ce qui se dit, cest loin detre perdu d´avance


Je suis d'accord avec toi JC! Nous sommes plusieurs ici à être venus sans job. je crois même que nous sommes une majorité. Certains ont trouvé un job aprés leurs études, d'autres ont changé de branche le tout est de passer le cap difficile des deux premières années...

Oui et comment peut on manger et se loger durant deux ans sans ressources ???


On touche a un probleme sensible....
Cest simple d´arriver dans un pays quand papa maman allonge la thune depuis la France. C´est une autre histoire de venir sans rien et de s´integrer sans aide exterieure (petite copine, les parents de machin etc..)

Faut pas se leurrer, les mecs qui sont arrives dans un pays et qui sen sont sortis par leurs propres moyens, on les compte sur une main. Rien quici en Rep Tcheque, tu as un fosse gigantesque entre les stagiaires (venus pour avoir de l´experience) venus de l´ouest et qui en chie pour bouffer le soir parce quils vivent avec 250 euros par mois, et les VIE dont le train de vie est indecent par rapport aux locaux.

Mais ca, cest un sujet tabou. Cest domamge parce que ca permet de comprendre pas mal de choses


De toute manière, les salaires des VIE sont super intéressants, même par rapport aux salaires français... alors dans des pays moins riches, forcément l'écart se creuse, et pas qu'un peu. "Indécent" doit être le bon mot.

MeLu

MessagePosté: Jeu Aoû 10, 2006 8:51 am
par Le_voilier
LaFred a écrit:Le voilier, la chance on peut l'aider aussi... :D


Biensur que oui LaFred. je fais tout mon mieux mais tout le monde me dis que pour etre embauché ici il te faut des contacts, c'est à dire des gens qui ont des copains chef d'entreprise, ou bien qui travaillent quelque part et te recommande à leur patrons.

MessagePosté: Jeu Aoû 10, 2006 8:59 am
par Le_voilier
suede a écrit:La provoquer et la saisir :-)
la chance en elle-mëme ne donne aucun résultat si tu lui tournes le dos.
Je me suis toujours dis que j'ai eu beaucoup de chance. Mais en fait, j'ai saisi les opportunités quand elles passaient en essayant eventuellement de les provoquer.


entièrement d'accord avec toi quoique des fois on a l'impression que c'est la chance qui te tourne le dos en tout cas en ces temps-ci. Mais je garde confiance... :)

MessagePosté: Jeu Aoû 10, 2006 9:07 am
par Le_voilier
flupke a écrit:A propos voici un article sur "how to get a job in Sweden":

http://www.thelocal.se/article.php?ID=4519
en gros:
1) apprends le Suédois
2) sois patient et n'en demande pas trop

;)


Merci à toi flupke pour les conseil et le site, je t'assure que mon suèdois est pas mal par rapport aux autres pesonnes que je connaisse et qui ont eu un job. La patience, c'est cela que reconforte. je demande pas trop tout ce que je souhaite c'est un travail n'importe le quel et meme s'il est sous payé je l'accepterai.

MessagePosté: Jeu Aoû 10, 2006 9:15 am
par Le_voilier
MeLu a écrit:Hmm ça fait peur, mais quand on songe à tous les coups fourrés auxquels on a droit en France (sous-qualifié, sur-qualifié, ne parle pas 5 langues couramment, pas assez d'expérience, trop d'expérience donc instable, trop spécialisé, trop généraliste, trop jeune, trop vieux, vous êtes une femme ça va pas marcher, bien sûr au SMIC pas plus, ...), apprendre le suédois ça parait être une démarche plus simple... :D

Je me trompe ?

MeLu


ne tu te trompe pas Melu peut etre que je commets un peu de faute, je dis bien un peu de fautes en parlant le suèdois mais comment peut-on parler couramment cette langue si on coutoie pas les suèdois dans un lieu de travail ? je pense que tu partage ce point de vue :)

MessagePosté: Jeu Aoû 10, 2006 9:20 am
par MeLu
Non dans un sens je trouve que tu as raison... je partage tout à fait ton point de vue, apprendre par la pratique c'est beaucoup efficace, et pour ça le travail c'est quand même le lieu idéal puisqu'on n'est moins tenté par la facilité (parler en français ou en anglais avec les amis et la famille par exemple).

MeLu

MessagePosté: Jeu Aoû 10, 2006 9:31 am
par flupke
Le_voilier a écrit:
flupke a écrit:A propos voici un article sur "how to get a job in Sweden":

http://www.thelocal.se/article.php?ID=4519
en gros:
1) apprends le Suédois
2) sois patient et n'en demande pas trop

;)


Merci à toi flupke pour les conseil et le site, je t'assure que mon suèdois est pas mal par rapport aux autres pesonnes que je connaisse et qui ont eu un job. La patience, c'est cela que reconforte. je demande pas trop tout ce que je souhaite c'est un travail n'importe le quel et meme s'il est sous payé je l'accepterai.


Ton courage m'impressione.
Bonne chance à toi. Quelle est ta branche favorite ?