Page 2 sur 3

MessagePosté: Jeu Avr 26, 2007 11:39 am
par AnnK
Une autre question: comment cela se passe-t-il pour l'imposition avec les enfants? Ça marche comme en France?

MessagePosté: Jeu Avr 26, 2007 2:35 pm
par LaFred
Ici on est imposés individuellement. En gros ni les enfants ni aucune autre personne ne sont pris en compte (la France est un des derniers pays à avoir le système actuel d'apres une inspecteure des impots rencontrée la semaine dernière). Par contre si on n'a qu'un seul enfant les allocations familiales sont BEAUCOUP plus élevées qu'en France c'est juste un autre mode de redistribution....

MessagePosté: Jeu Avr 26, 2007 2:55 pm
par AnnK
Merci pour ta reponse!
Pour 2 enfants pour les allocs c'est aussi beaucoup plus élevé?

MessagePosté: Jeu Avr 26, 2007 4:24 pm
par LaFred
AnnK a écrit:Merci pour ta reponse!
Pour 2 enfants pour les allocs c'est aussi beaucoup plus élevé?


Disons que la différence diminue un peu mais je te donne les sommes pour que tu te fasses une idée: un enfant c'est 1050 couronnes par mois, deux 2200, 3604, 4 enfants 5514, 5 enfants 7614.

MessagePosté: Jeu Avr 26, 2007 6:27 pm
par AnnK
Ok, merci. Il y a une allocation "jeune enfant" comme en France? Sinon j'ai lu sur un site sur l'expatriation que certaines presta familiales, comme les allocations familiales et l'allocation jeune enfant étaient exportables au sein de l'UE, ça me parait bizard quand même....

MessagePosté: Jeu Avr 26, 2007 6:57 pm
par julien.fr/se
LaFred a écrit: d'apres une inspecteure des impots rencontrée la semaine dernière).


Inspecteure? Inspectrice? (car directeur/directrice) Inspecteuse?
Vaste débat. Inspecteure n'est franchement pas beau. Mais on le lit, comme "auteure" (sic) dans la presse...
Crashlyon qu'en penses-tu? (si tu lis ce message)

MessagePosté: Jeu Avr 26, 2007 7:29 pm
par LaFred
julien.fr/se a écrit:
LaFred a écrit: d'apres une inspecteure des impots rencontrée la semaine dernière).


Inspecteure? Inspectrice? (car directeur/directrice) Inspecteuse?
Vaste débat. Inspecteure n'est franchement pas beau. Mais on le lit, comme "auteure" (sic) dans la presse...
Crashlyon qu'en penses-tu? (si tu lis ce message)


Tu as raison c'est inspectrice hein mais je me disais que inspectrice cela faisait moins "lourd" qu'inspecteure...

MessagePosté: Jeu Avr 26, 2007 8:25 pm
par julien.fr/se

Il faut de tout pourt faire un monde, même des "inspecteures" des impôts. :wink: Sinon qui va coincer les petits malins qui fraudent alors que les autres sont honnêtes.

Pour rejoindre ton commentaire sur le mode d'imposition en France, j'espère que Bercy va réussir à mettre en place le prélèvement à la source. Tellement plus pratique, on ne craque pas l'argent destiné à payer ses impôts et en plus ça simplifie un peu les choses pour le Fisc. Je ne comprends pas qu'on y soit pas encore. Le système de parts est tout de même très défavorable aux célibataires. Comme si financer seuls leurs dépenses n'était pas déjà un handicap, ils paient plus que les autres. Je ne vois pas d'équité là-dedans.

MessagePosté: Jeu Avr 26, 2007 9:08 pm
par crashlyon
Désolée pas lu le message à temps...inspectrice était la bonne réponse comme l'a dit Fred...

Crashlyon, toujours un train de retard.... (fausse brune évidemment...)

=^.^=

MessagePosté: Jeu Avr 26, 2007 9:13 pm
par julien.fr/se
crashlyon a écrit:Crashlyon, toujours un train de retard.... (fausse brune évidemment...)

=^.^=


Le retard n'est pas l'apanage des blondes, mais des femmes en général. :wink: Sauf que c'est une tactique voulue et préméditée, alors que le retards des hommes n'est souvent que le fruit de leur désorganisation. Moi m'en fouts je suis ponctuel :mrgreen:

MessagePosté: Jeu Avr 26, 2007 11:06 pm
par AudreyL
julien.fr/se a écrit:Pour rejoindre ton commentaire sur le mode d'imposition en France, j'espère que Bercy va réussir à mettre en place le prélèvement à la source. Tellement plus pratique, on ne craque pas l'argent destiné à payer ses impôts et en plus ça simplifie un peu les choses pour le Fisc. Je ne comprends pas qu'on y soit pas encore. Le système de parts est tout de même très défavorable aux célibataires. Comme si financer seuls leurs dépenses n'était pas déjà un handicap, ils paient plus que les autres. Je ne vois pas d'équité là-dedans.

Ca doit dépendre d'une vision de la famille un peu trop traditionnelle ... C'est vrai, il faudrait que ca évolue en même temps que la société.

Par contre, pour le passage au prélèvement à la source, je me demande comment c'est faisable. Prenons un exemple, si c'était appliqué cette année, les Francais paieraient leurs impôts de 2006 (répartis sur les 12 mois de 2007, n'est-ce pas?) + les impôts de 2007 ??? Ca ferait pas mal de râleurs ...

MessagePosté: Ven Avr 27, 2007 7:38 am
par suede
AudreyL a écrit:
Par contre, pour le passage au prélèvement à la source, je me demande comment c'est faisable. Prenons un exemple, si c'était appliqué cette année, les Francais paieraient leurs impôts de 2006 (répartis sur les 12 mois de 2007, n'est-ce pas?) + les impôts de 2007 ??? Ca ferait pas mal de râleurs ...


Non, il supprimerait une année d'impot.

le probleme vient de la difficulté a encadrer tous les cas specifiques et le fait que rien n'est centralisé.

MessagePosté: Ven Avr 27, 2007 8:36 am
par AudreyL
suede a écrit:
AudreyL a écrit:Par contre, pour le passage au prélèvement à la source, je me demande comment c'est faisable. Prenons un exemple, si c'était appliqué cette année, les Francais paieraient leurs impôts de 2006 (répartis sur les 12 mois de 2007, n'est-ce pas?) + les impôts de 2007 ??? Ca ferait pas mal de râleurs ...

Non, il supprimerait une année d'impot.

Donc l'État y perdrait ?

MessagePosté: Ven Avr 27, 2007 8:55 am
par julien.fr/se
Oui, l'Etat perdrait une année d'IRPP. C'est sûr ça fait un trou, mais le fruit de l'IRPP ne représente qu'une part modeste du budget, les taxes assurant la majorité. Et puis ça mettrait au chomage technique pas mal d'agents de recouvrement des impôts. Que faire d'eux? Sujet sensible...

MessagePosté: Ven Avr 27, 2007 9:15 am
par Ludo-R
suede a écrit:
AudreyL a écrit:
Par contre, pour le passage au prélèvement à la source, je me demande comment c'est faisable. Prenons un exemple, si c'était appliqué cette année, les Francais paieraient leurs impôts de 2006 (répartis sur les 12 mois de 2007, n'est-ce pas?) + les impôts de 2007 ??? Ca ferait pas mal de râleurs ...


Non, il supprimerait une année d'impot.

le probleme vient de la difficulté a encadrer tous les cas specifiques et le fait que rien n'est centralisé.


Is ne suppriment pas vraiment une année d'impôts.
En 2008, tu payes les impôts de 2007
En 2009, les impôts de 2009

Effectivement les impôts de 2008 "passent" à la trappe en quelque sorte mais le citoyen n'a pas de coupure, l'état non plus. Donc peut-on vraiment appeler ca une suppression?
Le seul cas intéressant sera pour ceux qui arriveront à faire un max de trucs imposables pendant l'année 2008 (sauf si un système de compensation est mis en place pour rattraper ca).