Parlez moi de sainte Lucie

Les temps fort de la Suède : Noël, Santa Lucia, Midsommar ...

Modérateur : Modérateurs

adeline
Suédonaute bavard
Suédonaute bavard
Messages : 622
Inscription : 06 oct. 2004 02:54
Localisation : Bordeaux
Contact :

Parlez moi de sainte Lucie

Message par adeline » 20 nov. 2004 01:10

hej

Je voulais connaitre l'histoire de cette fête et comment sa se passe et aussi savoir si les suédois et les français qui vivent la bas aiment cette fete? :lol:
je sais que c'est dans un mois mais je veux etre au courant avant :wink: takk
Par la force du scooter, je survole ma tournée avec mon courrier.

Avatar de l’utilisateur
trucker
Modérateur
Modérateur
Messages : 8017
Inscription : 19 mai 2004 20:28
Contact :

Message par trucker » 20 nov. 2004 11:13

http://www.photos-suede.com/forum/viewt ... inte+lucie
Visiblement tu n´a pas farfouillé dans le forum si tu avais utilisé la fonction recherche tu aurais trouver tout plein de reponse a ta question

Avatar de l’utilisateur
suede
Site Admin
Site Admin
Messages : 12823
Inscription : 12 juil. 2002 18:09
Niveau de suédois : Avancé
Localisation : Sundsvall
Contact :

Message par suede » 20 nov. 2004 11:49


adeline
Suédonaute bavard
Suédonaute bavard
Messages : 622
Inscription : 06 oct. 2004 02:54
Localisation : Bordeaux
Contact :

sorry

Message par adeline » 20 nov. 2004 13:41

beh maintenant je demanderai plus rien je chercherai.Mais bon défois les recherches j'ai pas forcément ce que je recherche vraiment mais bon...je vais voir dans vos superbes archives de la mort.
Par la force du scooter, je survole ma tournée avec mon courrier.

nono le mitron
Modérateur
Modérateur
Messages : 1396
Inscription : 18 avr. 2004 08:38
Localisation : Stockholm

Message par nono le mitron » 20 nov. 2004 14:04

de souvenir de français à qui on a essayé d'inculquer un peu de culture suèdoise; cette fête a lieu le 13 décembre; on élit la fille à la chevelure d'ange "santa Lucia": on lui attribut une couronne de bougie, on la met à la tête d'une procession et avec des jolies chansons (et les garçons chapeaux pointus, version Ku Klux Klan)
cette fête est très ancrée dans le coeur des suèdois, avec son inévitable Glugg (vin chaud local) et ses kakas (biscuits aux ..)
on va retrouver Santa Lucia tout au long des fêtes de noël, ainsi que les inévitables glugg-party Image

Avatar de l’utilisateur
suede
Site Admin
Site Admin
Messages : 12823
Inscription : 12 juil. 2002 18:09
Niveau de suédois : Avancé
Localisation : Sundsvall
Contact :

Message par suede » 20 nov. 2004 17:47


adeline
Suédonaute bavard
Suédonaute bavard
Messages : 622
Inscription : 06 oct. 2004 02:54
Localisation : Bordeaux
Contact :

merci

Message par adeline » 21 nov. 2004 01:45

hej
merci messieurs de vos réponses c'est gentil.Le kakas connaissais pas en France ca ferrais un tabac. 8)
Par la force du scooter, je survole ma tournée avec mon courrier.

nono le mitron
Modérateur
Modérateur
Messages : 1396
Inscription : 18 avr. 2004 08:38
Localisation : Stockholm

Message par nono le mitron » 22 nov. 2004 15:16

désolé, mais les kaka (gâteaux) dont je te parlais sont plutôt les pepperkaka (biscuits dur de pain d'épice au gingembre), du vin chaud avec du raisin sec et des amandes emondés dedans

Avatar de l’utilisateur
chager
Modérateur
Modérateur
Messages : 9136
Inscription : 29 avr. 2004 21:30
Niveau de suédois : Moyen
Localisation : Normandie

Message par chager » 22 nov. 2004 21:24

des kaka aux poivres! quoi :oops:
Avec le temps et la patience, la feuille du murier devient de la soie

Avatar de l’utilisateur
suede
Site Admin
Site Admin
Messages : 12823
Inscription : 12 juil. 2002 18:09
Niveau de suédois : Avancé
Localisation : Sundsvall
Contact :

Message par suede » 22 nov. 2004 21:45

Oui, on retrouve les pepparkakor tout au long de la période de l'avent. Les chats de la sainte Lucie (Lussekatt) et les Lussebulle ne se font que pour la Sainte Lucie.

François

adeline
Suédonaute bavard
Suédonaute bavard
Messages : 622
Inscription : 06 oct. 2004 02:54
Localisation : Bordeaux
Contact :

un jour...

Message par adeline » 23 nov. 2004 00:43

hej

un jour ma mère ma ramené des gateau sec au gimgembre et à la canelle?Vous savez leur nom?C'était des gateaux acheté pour nöel.Sur mes frères et soeurs y'a que moi qui les à mangé.C'est vrai que ça pas le meme gout que se qu'on mange d'habitude. :wink:
Par la force du scooter, je survole ma tournée avec mon courrier.

Avatar de l’utilisateur
maline
Modo retraité
Modo retraité
Messages : 445
Inscription : 27 nov. 2003 20:36
Localisation : Lund

Re: un jour...

Message par maline » 23 nov. 2004 08:11

adeline a écrit :hej

un jour ma mère ma ramené des gateau sec au gimgembre et à la canelle?Vous savez leur nom?C'était des gateaux acheté pour nöel.Sur mes frères et soeurs y'a que moi qui les à mangé.C'est vrai que ça pas le meme gout que se qu'on mange d'habitude. :wink:
c'est ça les pepparkakor

adeline
Suédonaute bavard
Suédonaute bavard
Messages : 622
Inscription : 06 oct. 2004 02:54
Localisation : Bordeaux
Contact :

Re: un jour...

Message par adeline » 26 nov. 2004 01:27

maline a écrit :
adeline a écrit :hej

un jour ma mère ma ramené des gateau sec au gimgembre et à la canelle?Vous savez leur nom?C'était des gateaux acheté pour nöel.Sur mes frères et soeurs y'a que moi qui les à mangé.C'est vrai que ça pas le meme gout que se qu'on mange d'habitude. :wink:
c'est ça les pepparkakor
ok alors je sais ce que sais maintenant.J'ai donc déjà gouté merci Maline.
Par la force du scooter, je survole ma tournée avec mon courrier.

nono le mitron
Modérateur
Modérateur
Messages : 1396
Inscription : 18 avr. 2004 08:38
Localisation : Stockholm

Message par nono le mitron » 19 déc. 2004 21:24

Quelle est l'origine de cette fête insolite au plus noir de l'hiver? Certainement pas la sainte italienne. Aussi curieux que cela puisse paraître, Lucia est un avatar d'un autre saint médiéval, tout différent, saint Nicolas.
En s'imposant dans le nord de l'Europe, la Réforme avait interdit le culte des saints, mais il parut difficile de renoncer à certains d'entre eux, et en particulier le généreux patron des écoliers, saint Nicolas. Les Allemands, alors, remplacèrent le saint évêque à la barbe vénérable par l'enfant Jésus et reportèrent à Noël la distribution des cadeaux de la saint Nicolas qui avait lieu auparavant le 6 décembre.

Aux XVIIè et XVIIIè siècles, cette distribution était faite en Allemagne par l'enfant Jésus, incarné par une petite fille vêtue de lin blanc et portant une couronne de lumière dans les cheveux; il en était de même dans les milieux allemands et apparentés de Suède, mais la date de Noël ne réussit pas à s'imposer ici et la fête fut transfétée à la sainte Lucie. En effet, ce jour-là, avant le lever du soleil, les suèdois avaient déjà coutume depuis le moyen âge de manger et boire, jusqu'à septs petits déjeuners de suite, pour se préparer au jeûne de Noël, qui devait commencer le matin du 13 décembre au lever du soleil.

Dans les manoirs de l'ouest de la Suède, on en vint au XVIIIè siècle à faire présider ces festins par l'enfant Jésus, qui prit alors le nom de la sainte du jour, particulièrement approprié (Lucia vient du latin Lux, lumière). Dans le courant du XIXè siècle, la viande de porc et l'eau-de-vie ont fait place à une collation plus frugale, café et brioches au safran. C'est seulement vers la fin du siècle que la coutume s'est répandue dans le reste de la Suède, et le premier cortège de Sainte-Lucie a eu lieu à Stockholm en 1927. Quels ne sont pas les détours par lesquels peut passer une tradition populaire! Image


- extrait de "Walpurgis, écrevisses et Sainte-Lucie" de Jan-Öjvind Swahn (avec la collaboration de l'Institut Suèdois) -

adeline
Suédonaute bavard
Suédonaute bavard
Messages : 622
Inscription : 06 oct. 2004 02:54
Localisation : Bordeaux
Contact :

Message par adeline » 20 déc. 2004 02:54

nono le mitron a écrit :Quelle est l'origine de cette fête insolite au plus noir de l'hiver? Certainement pas la sainte italienne. Aussi curieux que cela puisse paraître, Lucia est un avatar d'un autre saint médiéval, tout différent, saint Nicolas.
En s'imposant dans le nord de l'Europe, la Réforme avait interdit le culte des saints, mais il parut difficile de renoncer à certains d'entre eux, et en particulier le généreux patron des écoliers, saint Nicolas. Les Allemands, alors, remplacèrent le saint évêque à la barbe vénérable par l'enfant Jésus et reportèrent à Noël la distribution des cadeaux de la saint Nicolas qui avait lieu auparavant le 6 décembre.

Aux XVIIè et XVIIIè siècles, cette distribution était faite en Allemagne par l'enfant Jésus, incarné par une petite fille vêtue de lin blanc et portant une couronne de lumière dans les cheveux; il en était de même dans les milieux allemands et apparentés de Suède, mais la date de Noël ne réussit pas à s'imposer ici et la fête fut transfétée à la sainte Lucie. En effet, ce jour-là, avant le lever du soleil, les suèdois avaient déjà coutume depuis le moyen âge de manger et boire, jusqu'à septs petits déjeuners de suite, pour se préparer au jeûne de Noël, qui devait commencer le matin du 13 décembre au lever du soleil.

Dans les manoirs de l'ouest de la Suède, on en vint au XVIIIè siècle à faire présider ces festins par l'enfant Jésus, qui prit alors le nom de la sainte du jour, particulièrement approprié (Lucia vient du latin Lux, lumière). Dans le courant du XIXè siècle, la viande de porc et l'eau-de-vie ont fait place à une collation plus frugale, café et brioches au safran. C'est seulement vers la fin du siècle que la coutume s'est répandue dans le reste de la Suède, et le premier cortège de Sainte-Lucie a eu lieu à Stockholm en 1927. Quels ne sont pas les détours par lesquels peut passer une tradition populaire! Image


- extrait de "Walpurgis, écrevisses et Sainte-Lucie" de Jan-Öjvind Sw
ahn (avec la collaboration de l'Institut Suèdois) -
merci pour l'info 8)
Par la force du scooter, je survole ma tournée avec mon courrier.

Répondre

Revenir à « Fêtes et traditions »